Visiteurs: 300039
Aujourd'hui: 36
 
Rss AG Décembre 2015
[b]ASSEMBLEE GENERALE
11 décembre 2015


Beaucoup de socios et de sympathisants s’étaient déplacés au Bistrot de la Mer de Mimizan pour la 5 ème AG du Club Taurin .

I- Le Président Guy Larrazet accueillit tous les participants par un mot de bienvenue et de remerciements, après avoir rappelé le soutien à toutes les victimes des attentats de Paris.

II- Bernard Lafaurie développa les résultats du partenariat de l’année 2015 qui, malgré la conjoncture fut exceptionnelle. Que tous ces généreux partenaires en soient remerciés.

III -Le rapport moral fut présenté par la secrétaire :
2015 fut une année bien remplie.

Le 30 janvier, conférence à Ste Eulalie, un mano a mano entre Pierre Albert Blain et Julien Lescarret après la projection d’un petit bijou cinématographique « Tres Vueltas » de Meryl Fortunat Rossi qui relate les derniers jours du torero avant sa despedida aux arènes de Nîmes.

Février : Ferrade à la ganaderia Malabat.

14 mai : novillada dans les arènes du Courant. Y défilaient Ivan Gonzalez, Baptiste Cissé et Tibo Garcia. Le choix fut judicieux, ainsi Tibo Garcia est l’espoir n° 1 de la tauromachie française après une temporada prometteuse malgré un grave accident de la route. Il débutera en piquée à Samadet le 13 mars. Baptiste Cissé a coupé 2 oreilles et triomphé à la finale des non piquées à Bayonne.

Fin mai : Sortie et tienta chez Jean Louis Darré où on put admirer les toros et apprécier le toreo de Tomas Campos.

14 juin : Présentation de l’affiche dans la petite chapelle de la plage. Affiche réalisée par Mme Castel Jamet. Soirée animée par Miguel Sevilla.

Juin 2015 : joli voyage à Burgos très réussi.
2 corridas : des figuras comme Ponce, El Juli et Talavante pour l’une et pour l’autre, Robleño, Escribano et Adame, un habitué de Mimizan, qui coupa 1 oreille puis 2 oreilles.

30 juillet : « Landes Emotion » spectacle présenté par Nicolas Vergonzeanne. Un véritable diaporama du département des Landes : Course landaises, vaches, toros et même canards, bandas, échassiers, spectacle équestre.
2 heures d’un spectacle exceptionnel qui ravit grands et petits.

Du 19 au 23 août : Exposition des Arts Taurins « Arte en el sitio » dans la salle Maurice Martin fit découvrir des artistes de notre région : peintres, sculpteurs, maître verrier, photographes et mosaïstes. L’exposition fut bien fréquentée par les locaux et les touristes.

Septembre : Salamanca. Voyage sur les terres du toro bravo, visite de la magnifique ganaderia de Jose Cruz, une véritable plongée dans l’univers du toro.
Côté corrida : Comme le public, je garderai le silence sur la faena de Morante …Je ne serai pas plus loquace pour Manzanares. Paco Ureña nous fit passer un bon moment et coupa une oreille.
Le lendemain, Hermoso de Mendoza fut apprécié par les amateurs de rejon. Castella coupa 2 oreilles après avoir démontré sa technicité devant un toro qui aurait découragé plus d’un…et c’est Juan del Alamo, un autre familier de Mimizan qui sortit à hombros après avoir coupé 1 oreille puis 2 oreilles.
Et puis, bien sûr, la ville de Salamanca, ce joyau au patrimoine exceptionnel qu’on découvrit avec un guide patenté. Guide inutile pour la visite de nombreux bars et tavernes ….

Et enfin, 22 août. Point d’orgue de notre temporada ! Ce pourquoi nous existons en tant que Club : la Corrida. Les toros de Jean Louis Darré pour des toreros prestigieux qui sortirent tous à hombros : Juan bautista, Curro Diaz et le très prometteur Tomas Campos.
Nous eûmes l’honneur de voir nos arènes qualifiées de Maestranza de Mimizan par notre ami Zocato.

Mais je ne peux m’empêcher de lire quelques passages de l’article de « El Bigote » qui relate mieux que je na saurais le faire le déroulement de cette journée :


"Il existe tout près de l'océan, un village, une église, Notre Dame des Dunes, des arènes où l'orchestre se place et existe sur près d'un sixième de ruedo.
Il faut y être avant 11 heures.
Avant que la messe dédiée à la Virgen del Rocío, n'invite les aficionados a Dios, a los toros, à se recueillir.
Je reconnais ces instants magiques où écouter des paroles fortes sur l'amitié, sur la fête partagée, sur les rencontres simples et sincères nous porte à croire que l'on peut se retrouver.
Un prêtre, aussi curé, aussi ami au quotidien, un prêtre dont le sermon, l'homélie, s'écoute, car l'entendre c'est communier avec une communauté qui va conduire la Vierge Marie du Rocío jusqu'à la capilla des arènes.
Juste à côté de l'autel, deux dames du groupe Takema nous chantent les larmes du cœur. Elles seront au repas des aficionados. Elles seront avec nous et à las cinco de la tarde, sans heurts, tous les amis, de Mimizan, de Dax, de près, de loin, viennent s'asseoir sur les bancs de pierre.
Les arènes se remplissent de blanc, de rouge et d'autres couleurs, car à Mimizan l'autre est le bienvenu.
Au cartel, Curro Diaz, Juan Bautista et Tomas Campos.
En portée de mesure, les Toros de Jean-Louis Darré, Camino de Santiago.
Les chevaux de pique du maestro Alain Bonijol et à l'arrastre aussi Yannick.
Le claquement métallique des jambes de fer des picadors dans les étriers.
Pour que la fête soit complète, six oreilles que les matadors auront à se partager.
Curro Diaz, en torero de salon à son second, Juan Bautista en maestro accompli et Tomas Campos, tout en douceur, de temple et d'engagement à son premier.
Les épées furent pour ces oreilles de sincérité parfaite.
Mimizan et son temple tauromachique initié il y a peu.
Peut-être comme Séville diront certains, mais assurément comme dans une plaza de Toros où votre voisin regarde ce que vous regardez.
Me reviennent les chants religieux du matin, les pasodoble de l'après-midi, les verres et le vin qui se boivent à l'apéritif et le pain qui se partage avec les mains.
"Dios te salve María
Del Rocío Señora
Luna, sol, norte y guia
Y pastora celestial..."
Tomas Campos allonge le bras, le toro le reconnaît et l'accompagne dans sa muleta.
Plus rien n'existe, l'arène se tait.
Je suis à regarder, un mouchoir blanc dans la main."

Enfin, pour clôturer cette temporada bien remplie, il ne faut pas oublier le 23 octobre, le repas des bénévoles, moment privilégié, véritable rassemblement des forces vives de notre club.

J’espère que le rappel de toutes ces activités ne lèvent en vous que de bons souvenirs et vous donnent envie de continuer la route avec nous.

Y que viva la Fiesta !!

IV- Le trésorier François Villenave présenta ensuite le rapport financier. Il souligna que nous avions pratiquement atteint notre objectif en capitalisant environ la moitié du coût d’une corrida. Il remercia Gérard Varlet qui l’a aidé à présenter ce rapport.

Ces rapports furent approuvés à l’unanimité.

V- Alain Lartigue prit alors la parole. Lui, qui fréquente tant et tant de clubs, tint à souligner l’exemplarité de celui de Mimizan tant par le nombre de participants que par le dynamisme qui s’en dégage.

VI – Renouvellement du tiers sortant. Vincent Lasserre remplaçant C.Claux démissionnaire.

VII- Le président reprit alors la parole pour présenter les perspectives 2016.
Marché de Noël le 18/12.
Soirée Zocato 12/02 à Ste Eulalie.
Participation à une soirée flamenca le 27/02
Sortie chez Bonijol le 5/03
Course Camarguaise et novillada non piquée le 5/05
Présentation de l’affiche fin mai
Participation à Forexpo les 15-16-17 / 06
Soirée Vergonzeanne fin juillet
Grande corrida le 20/08
Voyages taurins mai et septembre
Soirée des bénévoles en novembre

VIII- Les représentants de la ville de Mimizan, Messieurs Guy Cassagne et Max Banquet, prirent alors la parole pour affirmer le soutien de la municipalité qui entreprend chaque année des travaux dans les arènes du Courant. Qu’ils en soient remerciés.
IX- Election du bureau par le CA

Président : Guy Larrazet
Vice président : Frédéric Dessans
Trésorier : François Villenave
Scrutateur: Philippe Froustey
Secrétaire : Marie Jo Bégué
Secrétaire adjointe : Nadette Lafaurie
Partenariat : Bernard Lafaurie
Jacques Dugied (en remplacement de JM.Loby)
Christian Tastet (en remplacement de JP.Garanx)

Nous tenons à remercier les représentants de la Peña Taurine de Morcenx pour leur
présence parmi nous.


Et tout se termina par un repas dans une ambiance chaleureuse …[/b]
 
 
Note: Aucune note
(0 note)
Ecrit par: tem40, Le: 06/01/16


Image alatoire
Galerie
Recherche