Visiteurs: 300038
Aujourd'hui: 35
 
Rss La cornada
La cornada


En ce moment, les blessés par cornada sont particulièrement nombreux. Plusieurs ont été gravement atteints dans leur chair, mais qu’en est-il de leur âme après une telle expérience ?
Sur Mundotoro, une chronique intitulée « Apologie de la cornada » tente de nous faire réfléchir sur les conséquences de cette tragédie, de ce duel qui en tant que tel, n’exclut pas la cornada tragique et étudie les conséquences sur l’homme qui en est la victime, conséquence dans sa chair, ça va de soi, mais sur son âme et sa conscience d’être humain. En voici quelques passages.


« Une cornada n’est pas le prix à payer sur la route du succès, ou sur les versants de la montagne qui nous amènent à la gloire… La cornada toujours accomplit ce qui est promis : un duel, duel avant, pendant et après.
La cornada est la douleur d’un être humain, né pour être humain de manière assumée, irrévocable, solitaire et cruelle… Une espèce de venin qui pénètre brutalement dans la chair et les os. Et s’installe dans l’âme. De l’être humain, un seul, un à un….
Tant de mensonges assénés comme vérités, sur la cruauté, la valeur, la culture, mensonges sacralisés par certains politiques, par les réseaux sociaux, télés et radios… Tant d’indécence au nom de la décence… tant d’ostentation d’inculture au nom de la culture.
Sur ses cicatrices on lit que tout homme est un musée de la peur… Une cicatrice attachée à l’âme où on peut lire que le toreo est un monde où la souffrance et même l’injustice prévalent, mais un monde où nous sommes capables d’imaginer le bonheur et où nous percevons la possibilité de l’art.
 
 
Note: Aucune note
(0 note)
Ecrit par: tem40, Le: 21/09/18


Image alatoire
Galerie
Recherche