Visiteurs: 176984
Aujourd'hui: 14
 
Xavier Klein a dit : Sur le fond, qu’est ce qui crée l’émotion ou définit el arte de torear ?
C’est le mélange à proportions variables de:
1°) La technique (exemple: Robleño)
2°) L’esthétique (exemple: Paula)
3°) Les couilles (exemple: T. Campuzano, )
Un seul de ces pôles sans au moins un peu des deux autres aboutit à l’impasse. On peut ainsi s’amuser à observer la «composition taurine» des divers «produits du marché».
Damaso GONZALEZ par exemple:
ESTHETIQUE : 0/10
TECHNIQUE : 10/10
COUILLES : 10/10
MORANTE DE LA PUEBLA
ESTHETIQUE : 10/10
TECHNIQUE : 8/10
COUILLES : 3/10
Tout cela A UNE SEULE CONDITION: que le «révélateur», le TORO permette à l’alchimie de se réaliser et au cliché d’apparaître. Sans toro digne de Cenon (33), il ne peut y avoir de toreo.
EL JULI
ESTHETIQUE VIRTUELLE: 3/10
TECHNIQUE VIRTUELLE: 10/10
COUILLES VIRTUELLE: 7/10






tem40 Le: 08/02/13
Toros en Cataluña ?.... ojala !!!!! Floirac ? pourquoi pas ?
Image aléatoire
Galerie
Recherche