Visiteurs: 160457
Aujourd'hui: 44
 

C'est donc par 180 voix pour, 40 contre et 107 abstentions que le Congrès d’Espagne a voté la loi faisant de la Tauromachie un « Bien d’Intérêt Culturel national ». Ainsi ce qui était prévisible c'est réalisé. La procédure parlementaire va se poursuivre au Sénat pour que la loi, découlant de l'initiative populaire (ILP) déclanchée par la Fédération de la Tauromachie de Catalogne, (près de 600.000 mille signatures), devienne définitive. Le président de la Commission de la culture, Juan Manuel Albendea, a défendu et mit en avant les droits constitutionnels de liberté et d'égalité, signifiant ainsi que sur tout le territoire Ibérique, donc aussi en Catalogne, la Corrida a droit de cité. De durs et longs combats juridiques sont donc à prévoir pour que Barcelone revoit la Fiesta Brava. Souhaitons que l'Aficion catalane se mobilise comme elle sut le faire en recueillant plus de 150 000 signatures dans le cadre de l'ILP !

Le Parti socialiste, qui lors de la législature précédente avait fait passer la Tauromachie de la compétence du ministère de l'Intérieur à celui de la Culture, a déclaré que « les taureaux font bien parti de la culture de l'Espagne », mais c'est abstenu !!

Saluons donc cette décision, tout en sachant qu'à elle seule elle ne résoudra pas les problèmes rencontrés par le Mundillo : baisse de fréquentation, prix des places, cachets et conditions de certains maestros, qualité combative et formatage de trop de toros, retransmission et droits TV...



tem40 Le: 13/02/13
Valencia s'habille pour las Fallas Toros, Bien d'Intérêt Culturel: quelques réactions.
Image aléatoire
Galerie
Recherche