Visiteurs: 160046
Aujourd'hui: 19
 



Ce commentaire que nous avons reçu:

"L'annonce de la suppression par Youtube de vidéos montrant des images de corrida http://www.sudouest.fr/2013/03/22/tauromachie-youtube-supprime-une-chaine-de-videos-de-corrida-1002502-727.php a mis en émoi la blogsphère -c'est comme ça que l'on dit. C'est effectivement une grave atteinte à la liberté d'expression et à la liberté tout court. S'agit-il d'une mesure ponctuelle ou au contraire de quelque chose de définitif ? Nous le saurons bientôt. Il est nécessaire en tout cas de se mobiliser car les antis font feu de tous bois http://lotaureroge.canalblog.com/. Ils s'en prennent une nouvelle fois à Alés notamment: http://www.midilibre.fr/2013/03/21/pour-la-feria-de-l-ascension-les-anti-corridas-repartent-en-guerre,663912.php. Soyons citoyens ne laissons pas faire en toute impunité, ces atteintes aux libertés publiques.

L'attaque de Youtube est particulièrement pernicieuse car elle s'en prend aux images "sanglantes" et voudrait ne diffuser que des images "soft" de la corrida. Elle n'est pas nouvelle non plus car dans certains journaux de la presse quotidienne, notamment du sud de la France -en pleine zone taurine-, des consignes des directions ont été données -il y a déjà un certain temps- interdisant la diffusion de photos de corridas dites "sanglantes". Reste alors des images de capote, de paseo ou de toreros recueillant leurs trophées.

L'hypocrisie est totale. Au nom du sacré saint principe du "politiquement correct" et sous la pression des antis, on cherche à imposer cette idée typiquement anglo-saxonne de corridas "incruentes" c'est à dire sans effusion de sang, avec des banderilles adhésives, sans piques ni mises à mort (cf. La tentative de Don Bull à Las Vegas). Cela va de pair avec des réductions drastiques des rubriques taurines, maintenues seulement pour recevoir les deniers sonnants et trébuchants des organisateurs qui payent des pages de pub plein pot. Dépenses répercutées sur le prix des places du "cochon de payants" aficionado, lecteur innocent par ailleurs.

Ainsi ces médias qui traversent une passe difficile (on ne s'en réjouit pas, au contraire) obtiennent le beurre -la sympathie des antis- et l'argent du beurre -l'argent des organisateurs, en fait celui des aficionados. C'est le calcul de Youtube, qui voudrait bien garder les aficionados mais ne veut pas faire de peine aux "antis". Peut-être y-a-t' il d'autres options, comme se tourner vers le concurrent de Youtube, Dailymotion".

M.P.

Merci de signer les pétitions:

http://www.change.org/es/peticiones/youtube-reapertura-del-canal-de-pablolr89-2?utm_campaign=twitter_link&utm_medium=twitter&utm_source=share_petition#share

et...

http://www.elmundo.es/elmundo/debate/2013/03/5387/prevotaciones5387.html



tem40 Le: 24/03/13
Semana santa en Sevilla Toros de France
Image aléatoire
Galerie
Recherche