Visiteurs: 177984
Aujourd'hui: 171
 
Communiqué de l’observatoire National des Cultures Taurines…

« La commission juridique de l'Observatoire National des Cultures Taurines s'est réunie aujourd'hui à Dax pour formaliser les diverses plaintes qui seront déposées à l’encontre des associations organisatrices de la manifestation interdite de Rion : la Fondation Brigitte Bardot, le Comité Radicalement Anti Corrida, et Animaux en Péril.

L'Observatoire a par ailleurs demandé à ses avocats d'étudier la recevabilité de plaintes pour discrimination envers la communauté des aficionados, à l'encontre de divers élus d'Europe Écologie les Verts et de madame Brigitte Bardot.

La laïcité étant un des piliers de la République et la corrida étant conforme à sa Constitution, il serait en effet paradoxal que ce genre de plainte, recevable quand il s'agit de communautés cultuelles et religieuses stigmatisées dans leur ensemble, ne le soit pas en matière culturelle.

Quant à la proposition de loi d'abolition déposée par EELV à l'Assemblée, l'ONCT considère qu'il s'agit d'un effet d'annonce sans lendemain de la part d'un parti en proie au désordre et aux règlements de comptes internes.

Dans le cas peu probable où un débat parlementaire serait engagé, il ne fait aucun doute qu'entre le "bien-être animal" et la liberté culturelle fondée sur le droit, le bon sens l'emporterait, comme il l'avait emporté en 1951 lors du vote de l'exception culturelle introduite dans le Code Pénal en faveur des corridas.

Il convient enfin de signaler que le Parlement espagnol, au cours de sa session d'automne, va classer la Tauromachie au Patrimoine ainsi qu'il a été fait en France, et que ce classement aura pour effet d'abolir la loi d'abolition votée en Catalogne. »






tem40 Le: 27/09/13
Rion: Congrès National de la Faderation des Sociétés Taurines Les toros de Victorino Martin
Image aléatoire
Galerie
Recherche