Visiteurs: 178105
Aujourd'hui: 105
 
Premières réponses d'Henri Emmanuelli au CRAC qui devrait recevoir une lettre plus détaillée du Député des Landes.

"Je comprends la sensibilité des personnes qui ne veulent pas imaginer et encore moins voir un animal blessé et mourant dans une arène. Mais en retour, acceptez la sensibilité d'aficionados, qui ne voit pas la même chose qu'eux. Aucun aficionado que je connais ne va aux arènes pour voir souffrir un animal."

Comme il l'avait déjà exprimé dans nos colonnes, Henri Emmanuelli revient également sur "la montée en puissance d'une nouvelle forme d'ordre moral" et dénonce l'emploi des mots "tortures", "barbaries" et autres "sévices" à propos de la tauromachie. "A mettre sur le même plan la mort d'un animal et la mort d'un être humain, on en vient facilement à trouver aussi naturel de tuer un homme qu'un animal (...) Au final, je ne suis pas sûr que la cause animale ait beaucoup à y gagner. Mais je suis certain que l'humanisme à beaucoup à y perdre."

Sud Ouest



tem40 Le: 01/10/13
Léa Vicens chez Ruquier Réponse complète de Henri Emmanuelli
Image aléatoire
Galerie
Recherche