Visiteurs: 165474
Aujourd'hui: 10
 
Des parlementaires de tous bords, membres des groupes d'études sur la tauromachie de l'Assemblée et du Sénat, se sont déclarés mercredi préoccupés par "la montée des violences" émanant de manifestants anti-corridas à l'approche de l'ouverture de la saison taurine.
"Plusieurs rendez-vous de la saison taurine ont d'ores et déjà été identifiés comme nécessitant une vigilance renforcée", ont rapporté les élus défenseurs de la tauromachie, après un entretien, mardi, avec le directeur du cabinet du ministre de l'Intérieur.
...Évoquant des manifestations récentes à Rodilhan (Gard) et à Magescq (Landes), ils se sont inquiétés de "la radicalisation du CRAC - Comité radicalement anti-corrida - dont la stratégie est clairement de rendre impossible la tenue de spectacles taurins", ajoutent-ils.
Selon ces parlementaires, le directeur de cabinet, le préfet Thierry Lataste, leur a répondu que les services du ministère partageaient leurs préoccupations et voulaient tout mettre en oeuvre pour que les spectacles taurins puissent se tenir dans de bonnes conditions, y compris dans les plus petites communes.
SudOuest.fr, avec AFP

Lire la réaction d'un aficionado excédé : http://www.corridasi.com/news/news.php



tem40 Le: 20/02/14
Esposition "Tierras taurinas" La Vierge et le capote
Image aléatoire
Galerie
Recherche