Visiteurs: 165806
Aujourd'hui: 41
 
LE PRÉSIDENT DU CRAC CONDAMNÉ À DAX

"Le président du CRAC a été condamné aujourd'hui à Dax en correctionnelle pour injures publiques, suite à quatorze plaintes déposées contre lui par le club taurin organisateur de la novillada de Rion en août dernier et treize spectateurs qu'il avait qualifié de "parents dégénérés".

Le bâtonnier Dufranc a plaidé l'impossibilité qu'il y a à remettre en question la légitimité de la tauromachie en France au regard du statut juridique qui est le sien, lequel a été confirmé définitivement par le Conseil Constitutionnel. "Le droit établit une barrière infranchissable entre ce qui est légitime et ce qui ne l'est pas : les aficionados sont du bon côté de celle-ci, et vous du mauvais", a-t-il ajouté à l'intention du prévenu et de ses amis présents dans la salle.

De manière exceptionnelle dans ce type d'affaires, le procureur a requis une peine contre le prévenu auquel il a précisé, suite à des déclarations malencontreuses faites par celui-ci dans la presse, qu'il n'était pas le "bras armé du lobby taurin", mais celui de la Justice.

Le président du tribunal a également signifié à monsieur Garrigues qu'il n'était pas à une tribune politique, mais à la barre d'un tribunal.

Les deux plus gros dossiers de cette journée, concernant la tenue de deux manifestations interdites, ont été renvoyés au 22 septembre, deux QPC ayant été demandées par les avocats des prévenus (le CRAC, la Fondation Brigitte Bardot et l'association belge Animaux en Péril).

Pour sa part, condamné à 300 euros d'amende, 700 euros de dommage et 800 de procédure, Jean-Pierre Garrigues a déclaré qu'il ferait appel."

André VIARD
andre.viard@terrestaurines.com
(Communiqué)




tem40 Le: 25/03/14
BB s'en prend à Valls Que paliza !!!!
Image aléatoire
Galerie
Recherche