Visiteurs: 170549
Aujourd'hui: 53
 
IL y a des jours comme ça où vous avez un gout amer en sortant des arènes

Il y a des jours comme ça où le ciel est gris, et il il y a même quelques averses.

Il y a des jours comme ça où le public à Aire n'est pas nombreux, malgré une prommesse de novillada concours française, mais à Aire il est dur de remplir, même avec des bonnes idées

Il y a des jours comme ça où les coups d'épée et les descabellos se multiplient

Il y a des jours comme ça où certains novilleros (N'est ce pas Monsieur Espada) ne semble pas avoir envie de faire les efforts pour devenir une figura.

Il y a des jours comme ça, où les anticorridas, plus nombreux que d' habitue e^mpêchent les voitures des "afiocs" de sortir sous les yeux des gendarmes qui ont l'air d' ignorer de quel côté se trouve la loi.

Il y a des jours comme ça où aucun novillo du concours n'est convaincant lors des 3 tiers

Il y a des jours comme çà où un novillo se retrouve affubler attachée à la queue la pique d' un piquero maladroit

Il y a des jours comme ça où on on a marre d' être fouillé par la maréchaussée comme si nous étions des terroristes

Mais même dans des jours comme ça, il peut y avoir des intants qui réjouissent :


Des éléves d' Adour Aficion le matin qui se montrent d' une envie et d'une torera à faire palir d'envie un Morante des mauvais jours

Et n'oubliez pas le toujours plus vrai dicton, la meilleure corrida.....c'est la prochaine !

http://www.corridapassion.fr/



tem40 Le: 02/05/14
"Tauromachies pariétales" Madrid sur le sable de Las Ventas
Image aléatoire
Galerie
Recherche