Visiteurs: 160051
Aujourd'hui: 24
 
Lleno. Novillos d’El Tajo y La Reina.
Fernando Rey : silence et silence.
Clemente : silence et palmas.
Andrés Roca Rey, qui débutait avec les picadors : oreille et deux oreilles.




Prix à la meilleure estocade : Roca Rey au 6ème. Meilleure cuadrilla : celle de Clemente. Meilleur picador : Diego Ochoa, pour le tiers réalisé au cinquième.

Une vingtaine d'antis - chiffre en baisse sur l'an passé -, contenus à l'extérieur du campo de féria.

Belle allure de l'envoi de Joselito, homogène et sérieux sans exagération. L'ensemble noble, mais sans candeur; le troisième et le cinquième complets; le second juste de force, se réservant. Tout cela demandait à être toréé...

Fernando Rey a de la bouteille: il sait faire et se tire à son avantage des situations compromises. Il lui manque néanmoins cette pointe de fantaisie, ce "pellizco" pour attirer l'adhésion du conclave. Il est passé donc sans peine ni gloire.

Clemente a le goût de bien faire les choses: par le bas et lentement. Hélas, toutes les situations ne se prêtent pas à cet idéal. Durement secoué d'entrée, il mit du temps à se remettre et eut du mal à revenir à 100%. Il fut pris à plusieurs reprises durant la faena. Entre ces moments d'angoisse, on a pu voir la qualité de ses intentions, son allure, sa classe. Moments éphémères qui lui valurent néanmoins la sympathie générale. Il aurait pu être mieux récompensé s'il avait mieux assuré à l'épée. Il est sur la bonne voie, néanmoins : celle de la créativité, de la personnalité.

Pour ses débuts avec les castoreños, Andrés Roca Rey a remporté la palme. Un succès qui comptera, marqué par l'entrega qu'on lui connaît, la variété de son jeu à la cape comme à la muleta et aussi, c'est essentiel pour triompher, son efficacité à l'épée avec un estoconazo sin puntilla lors de son second passage. Le Péruvien va devenir sans aucun doute une des attractions majeurs du circuit noverill. C'est une vraie personnalité, son volet bouillant étant apaisé par les conseils avisés de José Antonio Campuzano qui a déniché avec Andrés, une nouvelle pépite.

(Pierre Vidal - Photo : Bruno Lasnier)






tem40 Le: 02/06/14
Sergio Ramos Quand Mimizan fait son cinéma !!
Image aléatoire
Galerie
Recherche