Visiteurs: 185165
Aujourd'hui: 24
 



LE PIÈGE




Alors que les ferias d'Alés et de Nîmes se profilent et que des menaces plus ou moins crédibles circulent en provenance des milieux aficionadophobes, il n'est pas inutile de rappeler qu'il est toujours dangereux de céder à la provocation.

Passible de récidive et débordé sur son ultra gauche par quelques félés, le président du CRAC pense avoir trouvé la parade pour tenter de sauver la face en envoyant au front des mercenaires étrangers déjà bien connus des services de police et de la justice dans divers pays européens.

Ces gugusses, de nationalité néerlandaise, se sont déjà jetés en piste une fois le toro mort, à Mérida, Caceres, Madrid, La Muela et Séville, avant d'être interceptés dans les tendidos de Madrid le dimanche des Rameaux.

Leur objectif est de provoquer la riposte des aficionados et de pouvoir publier des videos ou des photos permettant d'étayer leurs accusations de violence à leur encontre. Il est donc important que chacun sache qu'en pareil cas, même si la provocation vient d'en face, tout geste déplacé peut aboutir à une condamnation.

Et il est encore plus important, quand survient une agression, que ceux qui en sont victimes portent plainte. Si cela avait été le cas à Palavas l'an dernier, et si une instruction avait été ouverte à l'encontre de ceux qui y avaient envahi la piste, peut-être auraient-ils été condamnés et sans doute ne seraient-ils pas revenus cette année. Faute de l'avoir fait, les organisateurs et la préfecture qui gère la ville ont subi une nouvelle agression dont Andy Cartagena a fait les frais.

Le soir même, dans la presse espagnole, celui-ci appelait à une réaction pour mettre fin à cette délinquance, mais à aucun moment il ne lui est venu à l'esprit de dénoncer les faits et de porter plainte pour les dommages subis. Le problème est qu'il est le seul à pouvoir le faire, avec l'empresa qui a vu son ruedo envahi. Le délai de prescription court encore, mais après un certain temps il sera clos. Et ceux qui ont peinturluré le cheval de Cartagena pourront penser à juste titre qu'ils peuvent recommencer.

André Viard




tem40 Le: 16/05/15
Mimizan : Novillada de l'Ascension Débarquement des toros pour Vic
Image aléatoire
Galerie
Recherche