Visiteurs: 170640
Aujourd'hui: 4
 




Samedi 1er Août 18h30: Corrida à cheval (Toros de Los Espartales)


Pablo Hermoso de Mendoza
La star des stars est de retour à Bayonne après son immense triomphe l'an passé dans ces mêmes arènes, où il a coupé 2 oreilles et la queue.
Pablo Hermoso de Mendoza est de l'avis de tous, le plus grand cavalier de toute l'histoire de la tauromachie. Il règne en maitre depuis plusieurs années sur sa profession et se produit dans toutes les grandes Ferias tant en Espagne, en Amérique qu'en France.
Sa temporada 2015 est à l'image des précédentes : 2 oreilles à Grenade, Nimes, Soria, Algeciras, Leon, 3 oreilles à Cordoue et 4 à Plasencia, 2 oreilles et la queue à Jerez et à Méjanes avec le Rejon d'Or, pour ne parler que des succès les plus significatifs.
Le numéro 1 mondial possède des chevaux d'une qualité exceptionnelle Van Gogh, Dali, Berlin, Duende, ... à l'image du plus grand cheval de l'histoire de la tauromachie à cheval : Cagancho. Pablo est à lui seul un événement au coeur de la Feria.

Lea Vicens
La sublime rejoneadora, n'en finit plus de séduire les aficionados les plus difficiles: en début de saison, elle a ainsi impacté fortement à Arles puis à Nimes coupant 2 et 3 oreilles. C'est ensuite à Alicante -2 oreilles- où elle a largement séduit par sa tauromachie allurée. Elle revient à Bayonne où le public lui a réservé un accueil particulièrement chaleureux l'an passé après des prestations particulièrement remarquées.

Manuel Moreno
Revélation de la corrida portugaise, l'an passé, dans les arènes de Bayonne. Le jeune sévillan est, en effet, en train de devenir l'un des rejoneadores les plus intéressants de sa génération.


Dimanche 2 août 18h30 : Exceptionnelle corrida des fêtes
Manuel Escribano, Morenito de Aranda, Iván Fandiño et ... les joteros de Navarra, Pampi Laduche, la Merienda, les Makilaris, et un Final unique "Arènes en Chorale"
Le retour de la corrida du dimanche des Fêtes a été appréhendé de manière à en faire un véritable événement artistique, culturel et naturellement taurin. Un événement totalement intégré aux Fêtes de Bayonne.
Il ne s'agira pas, en effet, d'une simple corrida mais d'une corrida événement qui doit frapper les esprits et rester dans toutes les mémoires. Un temps de communion au sein même d'une arène où la culture sous différentes formes donnera vie à un spectacle complet et inédit.

Ainsi, une 1/2 heure avant le début du paseo, dès 18 heures, se produiront au centre de l'arène des chanteurs de jotas "Voces de Navarra" pour illustrer la journée officielle "Bayonne-Pampelune" ainsi que Pampi Laduche.
A mi corrida, aura lieu comme à Valence et à Murcie, "la Merienda" , autrement dit le goûter, un moment pendant lequel la corrida sera arrêtée puisque se produiront pendant cet intermède, au centre de l'arène, les Makilaris.
Le final se veut également et enfin, grandiose, l'objectif étant de transformer l'arène en Chorale Monumentale pour cette corrida de clôture des Fêtes. Trois chants seront alors interprétés, dont le célèbre Hegoak !

Le côté taurin lui aussi présente un intérêt tout particulier avec 3 toreros qui ont marqué l'actualité.
Manuel Escribano, le blond et souriant sévillan, revient à Bayonne après ses succès de 2013 et 2014. Banderillero particulièrement exposé, Manuel Escribano connait un début de saison faste: 2 oreilles à Séville, 1 oreille à Madrid, Burgos, Pampelune et Nimes.
Il vient de triompher, cette semaine encore, à Santander, coupant 2 oreilles et ouvrant la Grande Porte puis à Valencia après un engagement total face aux Miuras.

Pour Morenito de Aranda, avec 3 oreilles coupées à Madrid en ce joli mois de Mai et une sortie a hombros par la Grande Porte, sa vie professionnelle a radicalement changé. De son vrai nom Jesús Martínez Barrios, a été l'une des grandes sensations de ce début de saison. Chacun avait bien noté l'évolution et la nouvelle maturité de son toreo. Il fallait un écrin, ce fut les plus grandes arènes au Monde : Madrid.

Iván Fandiño est le chouchou des Arènes de Bayonne. Chacun a encore ses 2 importants succès l'an passé à Lachepaillet avec 4 oreilles et sa sortie par la Grande Porte avec ses collègues Juan Bautista et Sebastien Castella. Le natif d'Orduna le dit sans détour : "Bayonne est son arène fétiche" et il veut rendre aux aficionados la confiance qu'ils ont toujours mise en lui. Il a refait parler de lui, voilà quelques jours encore, à Pampelune obtenant une oreille amplement méritée.
Et il vient de signer, enfin, un grand triomphe à Mont de Marsan, après 2 faenas de caractère, puissantes et pleines d'émotions : 3 oreilles et sortie par la Grande Porte. Fandiño est de retour ! Qu'on se le dise !

Un cartel donc particulièrement attractif pour cette clôture des Fêtes de Bayonne qui risque de faire parler de lui avec une ganaderia de 1er choix.

Toros de Montalvo :
Comment ne pas faire appel, en effet, à nouveau à l'élevage triomphateur en 2014 à Bayonne, distingué entre autres par le Prix du Cercle Taurin Bayonnais. 6 oreilles coupées au total !

Rendez vous en blanc et rouge à Bayonne pour ces 2 événements exceptionnels !

Programme de la Temporada 2015: corridas.bayonne.fr


(communiqué)



tem40 Le: 28/07/15
Juan Bautista a hombros à Tudela Bayonne en Fête
Image aléatoire
Galerie
Recherche