Visiteurs: 180312
Aujourd'hui: 1
 


Dernière apparition du mythe en Espagne.
Prochain RV le 31 janvier mano a mano avec Joselito Adame


A LIRE la chronique de J.F.Neviere:
"A 10 jours du grand affrontement José Tomas- Joselito Adame à Mexico, l'inquiétude gagne, toute en nuance et obsession de ce moment où le grand chaudron d'Insurgentes va se remplir de 52000 personnes.

Des 5 premiers rangs bleus de barrera aux tout derniers d'entrées générales, tout là- haut dans le ciel encore clair , la rumeur enfle, les conversations s'animent, les marchands de Whisky , de coca, de cerveza se faufilent dans les travées, la fièvre monte. 16h15 , encore 15 minutes et les deux maestros apparaitront. Ma première interrogation sera pour la couleur de leur costume, pour leur visage fermé, l'émotion que la concentration des deux toreros tentera de dissimuler, le regard circulaire qu'ils porteront l'un et l'autre, sur l'immense public, de bas en haut, l'ovation énorme de tout le peuple taurin, venu du monde entier voir le mano a mano le plus attendu des dix..15...20? dernières années.

L'honneur, pour Joselito Adame, figura numero1 du Mexique, qui consiste à donner la réplique à Dieu lui même, le matador revenu des enfers deux fois, José Tomas, précisément laissé pour mort par le taureau Navegante à Aguascalientes , le ville natale du jeune Adame.

Pour connaître un peu Joselito Adame, que chacun se persuade bien qu'il ne va pas à Mexico, face à José Tomas, pour s'en laisser conter, malgré l'immense respect qu'il a pour le Torero de Galapagar. Adame, comme pour tromper l'impatience, arrive là après une saison de contrats triomphaux et répétés.Vingt quatre contrats dans tout le Mexique, jusqu à avant hier, ici même à Mexico!

Il n'est pas matador à discuter 15 minutes avant le paseillo avec ses compagnons de cuadrilla. Son style à lui c'est de s'enfermer dans sa chambre d'hôtel la veille au soir, totalement investi, dans une méditation solitaire.

José Tomas? Que sait- on de sa préparation? il aura certainement tué à" puerta cerrada" un toro par jour dans les élevages qui lui permettront le mieux de se préparer techniquement. Et cela depuis une quinzaine de jours. J T ne méprise jamais ce qu'il a à faire: étonner, démontrer, exposer son art suprême. Il sait qui est Joselito Adame avec qui il a manqué deux ou trois rendez- vous, pour raisons diverses mais en particulier pour deux blessures du jeune mexicain.

Ils s'avancent maintenant, traversent l'immense ruedo, l'un et l'autre le regard fixe. Le mystère commence....

Que Dios reparta suerte!"

JFN
http://mexicoaztecasytoros.com/news/news.php




tem40 Le: 22/01/16
Gavage Samadet
Image aléatoire
Galerie
Recherche