Visiteurs: 165528
Aujourd'hui: 64
 
TENDIDO SUD (page officielle) Que les maestros qui sont actuellement à Quito - Ponce en première ligne, qui a rudement bien préparé sa communication avec une interview dès son arrivée à l'aéroport et un positionnement en faveur des estocades en piste et non pas dans le ...subterfuge honteux de l'abattage par tir, dans les corrales - profitent de leur présence à Quito pour imposer aux autorités locales (et présidentielles), du fait de leur renommée dans ce pays, un retour à la normale pour la feria 2012 ! Pas uniquement pour encaisser, quitter l'Equateur en se donnant bonne conscience et se faire à nouveau programmer en 2013 sans que rien n'ait changé. ILS DOIVENT AGIR, PESER SUR L'OPINION PUBLIQUE ET PAS SE CONTENTER DE TOREER. Ne vous leurrez pas, les scrutins français de 2012 vont être l'occasion pour les anti-taurins de porter à nouveau la corrida dans le débat national... Ils l'ont annoncé. Et ceux-ci ne manqueront pas de citer l'exemple de Quito, grande ville taurine, où les aficionados ont accepté par défaut ce genre de course. Et nos politiques, en bons hommes de consensus, de compromis et autres vilainies, oublieront vite leur supposée passion de la tauromachie et demanderont au Peuple du Taureau un effort, en guise de "pacification" des esprits : faire plaisir aux uns, et ne pas totalement enlever la passion des autres... C'est le début de la fin. Une phrase de Bernard Tapie me revient en tête, c'était en 2000, sur un plateau télé animé par Stéphane Bern, qui avait consacré un sujet à Francisco Rivera fils dans son émission "Célébrités". L'ancien ministre, invité, rétorquait à Marie Sara, qui venait de faire un plaidoyer sur la vie du toro brave et la possibilité d'être gracié en cas de bravoure exceptionnelle : "le jour où vous parviendrez à généraliser ces grâces et ôter l'estocade, vous aurez tout gagné, car vous intéresserez plus de monde...".



tem40 Le: 27/11/11
Manif belge Rion, le grand moment de J .B
Image aléatoire
Galerie
Recherche