Visiteurs: 184738
Aujourd'hui: 100
 


"Coup de gueule" de Paco Mora sur Aplausos après la prestation de Antonio Ferrera à Zaragoza.
En voici les grandes lignes :
D'abord contre le Palco: "ils se croient les protagonistes de la tarde, dédaignant l'opinion du public, quand, dans sa grande majorité, il demande que la faena d'un torero soit récompensée par un trophée…
Je m'irrite aussi que les aficionados passent leur vie à se lamenter que les figuras ne se confrontent pas à des corridas dures et difficiles et, quand cela se produit, ils jugent sur les mêmes critères que devant un toro facile et collaborateur.
Enfin aucun torero n'est arrivé au sommet du toreo sans le mériter … chaque toro possède sa lidia et que ce qui ne se peut pas, ne se peut pas et de plus c'est impossible.
Depuis que le toreo existe, les toreros qui doivent amener le public aux arènes, ont sélectionné les ganaderias avec lesquelles ils s'entendent le mieux. Nicolo Paganini, pour ses concerts n'utilisait pas un violon fabriqué par le charpentier de son village mais un Stadivarius. Et les grands peintres, quand ils réussissent à s'extraire de la bohême de leur début, peignent avec les meilleurs pinceaux, avec des peintures de meilleure qualité et avec de meilleures toiles.
Simplement, la meilleure symphonie est plus pure avec de meilleurs instruments, et deux peintures aussi bonnes l'une que l'autre, la meilleure sera réalisée avec du matériel de meilleure qualité."

Texte intégral
: https://www.aplausos.es/noticia/46240/opinion/al-pan-pan-y-al-vino-vino.html

A méditer !!



tem40 Le: 12/10/18
Zaragoza Journée de l'hispanité
Image aléatoire
Galerie
Recherche