Visiteurs: 170640
Aujourd'hui: 4
 
Avec leur communiqué, les figuras du G10 ne manquent pas d’air…

D’abord, quand on n’a rien à se reprocher, on n’a pas besoin de se lancer dans un communiqué pour se justifier et expliquer qu’on a raison ! Nous ne sommes pas totalement idiots, et on pourrait comprendre les choses sans leur aide…

Sauf que… Dire et répéter qu’ils ne font pas ça pour de l’argent et réclamer en même temps 50% des droits télés, ça fait un peu désordre, non ?

Entre nous soit dit, qu’il soit légitime qu’ils touchent un tel pourcentage, soit, et c’est affaire de négociation, mais était-ce indispensable de passer par une société intermédiaire, qui entre parenthèses ne doit pas faire ça pour leurs beaux yeux, pour négocier ces droits d’images ?

Et que penser de l’affirmation d’avoir comme première intention de défendre la Fiesta, partout où elle est menacée ou prohibée, comme à Barcelone ou à Quito… Car qu’ont fait la plupart d’entre eux pour aider la Fédération Taurine de Catalunya qui se bat pour son ILP ? Pas un sou de leur poche, à part deux ou trois d’entre eux, pourtant les cachets n’ont pas manqué pendant des années dans la Monumental de Barcelone... Et Quito, voire Las Vegas avec son ineffable Don Bull ? Comment peut-on s’insurger et prétendre qu’il s’agit de corridas édulcorées, selon leurs propres termes, quand on est allé y toréer, comme certains n’ont pas hésité à le faire, n’est-ce pas Mrs Ponce, Fandi et Talavante ?

Puis, pour revenir à l’argent et leur volonté d’aider les toreros les plus modestes, deux suggestions au passage… D’abord, puisque désintérêt il y a, allez donc toréer la Beneficencia de Madrid gratuitement. Ce n’est qu’un exemple… Et puis, s’ils veulent tant que ça aider les toreros les plus modestes à s’en sortir, il faut arrêter d’aller squatter les postes dans les arènes de troisième catégorie, comme certains n’hésitent pas à le faire, ça en libèrerait quelques-uns pour des diestros méritants qui restent parfois un peu trop sur le carreau…

Sentant le vent du boulet se préciser, le mieux qu’aient à faire pour redorer leur image ces premiers de la classe, membres de ce fameux G10 (pour mémoire : Enrique Ponce, Morante de la Puebla, César Jiménez, El Juli, El Fandi, Manzanares, El Cid, Miguel Ángel Perera, Cayetano et Alejandro Talavante), c’est assurément de montrer en piste, devant des toros intègres répondant à leur catégorie, qu’ils sont capables de remplir les arènes sur leur réputation, condition sine qua non pour ensuite avoir des prétentions financières élevées. Faute de quoi, pour le moment, il serait temps qu’ils aient conscience d’avoir mis certaines empresas pas loin de la paille sans trop se soucier du coefficient de remplissage, ni de qui va payer les dettes. Veulent-ils des exemples ?

Comme il ne faut jamais désespérer de rien, ni de personne, acceptons l’augure que la Fondation qu’ils veulent créer avec les droits empochés, pour défendre la Fiesta, comme ils disent, « dans sa dimension culturelle, sociologique et éducative », ne soit pas un « truc bidule machin chose » de plus, mais bel et bien une entité qui redorerait le blason de la tauromachie. Et par là-même… le leur !!!

http://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1501:desinteret&catid=68:chroniques&Itemid=67





tem40 Le: 31/01/12
Jeune aficion !!!! Madrid
Image aléatoire
Galerie
Recherche