Visiteurs: 184827
Aujourd'hui: 89
 



... De ces quelques moments d’exception, comme une étincelle, je retiendrai la prestation de Tito Sandoval, un picador qui tente le plus souvent de donner un peu de relief au premier tercio, ou ce qu’il en reste. Par ses cites, sons sens du placement, son adresse, sa monte, sa faculté à doser la piqûre.

Hier, au troisième, il a quitté la Maestranza sous une belle ovation, ce qui nous a quelque peu réchauffés. Comme une lueur dans un océan d’ennui. Petite consolation car évidemment, c’est ce qu’on aimerait voir plus souvent. Mais là, apparemment, faut pas rêver…

http://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1689:tito&catid=68:chroniques&Itemid=67



tem40 Le: 20/04/12
Retour de Séville La corrida entre au patrimoine sévillan.
Image aléatoire
Galerie
Recherche