Visiteurs: 177614
Aujourd'hui: 142
 
Nîmes, solo de José Tomas dimanche matin.
Cinquième de la Feria des Vendanges.
Lleno de No hay billetes.
Le prix Nobel de littérature Maria Vargas Llosa occupait une barrera.
Toros de Victoriano del Río, Jandilla, El Pilar, Parladé, Garcigrande, Toros de Cortés,
Le toro d'El Pilar avait le plus de classe et de puissance,
Le toro de Parladé, ("Ingrato", nº 31, negro, 510 kg) a été gracié.
José Tomás, anthracite et or, en solitaire: deux oreilles, deux oreilles, deux oreilles, deux oreilles et la queue symboliques, deux oreilles et une oreille.
José Tomas est sorti par la porte des Consuls.
Simon Casas a salué à la fin du spectacle.
Dieu est descendu sur terre.
Il y aura un avant et un après.

http://www.corridasi.com/news/news.php

Jose Tomas, le maître du temps !

chronique de C.R.V.


(Photo Jean-Claude Carbonne)



Jose Tomas reprit tous les "josetomases" possibles, il les tira de tous les recoins de sa mémoire et les répandit sur le sable de Nîmes. Il les reprit tous... le Jose Tomas aux pieds joints, du compas ouvert, de la main basse, celui du "cite" le plus ancien, celui des "pitones en cercanias", celui de "la lampe d'Aladin" des quites mexicains... Et avec tout cela, il dit et fit tout le toreo: le sien et celui des autres. Ce fut une matinée de soleil et de lumière, sans ombre, qui comme toute joie qui vient de l'âme, provoque à des milliers de personnes des larmes et des sourires en même temps.
[...] De tous, présents et absents, Jose Tomas est le Maître du Temps. Lui seul est capable d'empêcher qu'il n'arrache cruellement ce que nous avons vu. Parce que tout art qui naît de l'âme est capable de convaincre le temps de s'arrêter et de permettre que ces 2 heures et demie de toreo restent indélébiles dans le temps présent, fixées dans chaque larme, dans chaque sourire qu'elles ont provoqués.

http://www.mundotoro.com/cronica-taurina/festejo-nimes-16-9-2012-el-amo-del-tiempo/38965



tem40 Le: 16/09/12
La pensée du jour Et après ?
Image aléatoire
Galerie
Recherche