Visiteurs: 179934
Aujourd'hui: 35
 


Jose Tomas au patio de caballos Nîmes 2009. Photo de Stéphane Barbier.



« Quelques jours après m’être réveillé de ma blessure, j’ai commencé à recevoir la visite de Navegante, le toro qui me l’a infligée. (...) Au cours d’une de ces conversations, je lui ai demandé : “Pourquoi t’es-tu retourné sur moi de façon si soudaine ?”

Sa réponse : “Parce qu’il te fallait payer encore une fois pour tout ce que nous, les toros, nous ne cessons de te donner. D’abord, c’est grâce à nos charges que ta vie prend tout son sens. Face à nous, dans l’arène, tu te sens davantage vivant, tu peux t’exprimer en nous toréant et, dans cette union avec nous, accéder à l’art. Tu fais l’admiration de ceux qui viennent te voir et qui vivent leurs émotions quand tu te mets en harmonie avec nos charges. Tout se paie, et, comme vous le savez bien, vous les toreros, à nous de vous présenter la facture de temps à autre. C’est donc à moi qu’est revenu le sale boulot de te faire payer et, bien que l’attaque soit inscrite dans mes gènes, crois-moi, il m’en a coûté. Car, en vérité, nous savons bien que sans vous, les toreros, et sans la tauromachie, notre espèce n’existerait pas.” (...) À l’heure même où l’avenir de ma jambe était plus que douteux, je ne pouvais que vous remercier de tout ce que vous m’aviez donné, vous les toros. Certes, pour m’en sortir et vous sentir à nouveau près de moi, j’étais résolu à faire tout ce qui était en mon pouvoir (...) Ce fut un long chemin, très long et très ardu, très incertain aussi, qui m’a permis de grandir comme personne et comme torero, de retrouver cette liberté qu’on savoure dans l’arène au prix de sa vie, en tempérant vos charges lentement, très lentement. (...) Cet animal, qui a voulu m’ôter la vie à Aguascalientes, est celui qui m’aide à vivre de la façon la plus pleine que je connaisse.
Et depuis cet accident, il est devenu encore plus clair pour moi que vivre sans toréer n’est pas vivre. »
Traduction : FRANÇOIS ZUMBIEHL
http://www.midilibre.fr/2012/09/15/jose-tomas-un-silence-d-or,562932.php#Séquence_1



tem40 Le: 17/09/12
Et après ? Unanimité !
Image aléatoire
Galerie
Recherche