Visiteurs: 165739
Aujourd'hui: 26
 


Faena de muleta de Miguel Barcelo



Barcelo: Le toreo moderne commence avec des courbes. Toi, tu ne les voyais pas parceque tu étais dans la plaza ! Mais avant que les mules se retirent, au moment où on nettoie le ruedo, ce qui se voit le mieux, c'est la ligne courbe de l'arastre, mais aussi on observe parfaitement les passes, les mouvements... Cela dépend du terrain, mais là reste la mémoire de la faena pour ceux qui savent lire le terrain, comme les indiens.

Espla : Il y a une chose claire qui nous renvoie une fois de plus au cercle: le toro définit aussi des terrains circulaires; si bien que, en marge de sa querencia, dans le ruedo, le toro fait converger des terrains circulaires, plus vers un point que vers un autre. Il crée des terrains centrifuges et comprend qu'il doit expulser tout ce qui rentre dans ce cercle, sur son terrain.

Sentimiento del Toreo


http://divisiondeopiniones.blogspot.fr/



tem40 Le: 23/10/12
Del Alamo hospitalisé L'image de l'Espagne dans le monde
Image aléatoire
Galerie
Recherche