Visiteurs: 180312
Aujourd'hui: 1
 



L'apparition de Jose Maria Manzanares sur la couverture de la revue américaine Vanity Fair a provoqué bien des réactions: certaines négatives, d'autres positives. Mais n'est-ce pas un moyen de diffusion comme un autre auprès de mondes et de réalités bien éloignés de la tauromachie ? Et comme le dit Ignasi Corresa: face à la globalisation, Jose Maria Manzanares est l'ambassadeur taurin universel.

Tem



tem40 Le: 27/10/12
Joli "cartel" pour El Fundi !!!! Subventions européennes
Image aléatoire
Galerie
Recherche