Visiteurs: 181806
Aujourd'hui: 24
 

  Mimizan 12 octobre.
Avant le grand rassemblement "Touche pas à mes passions" prévu à Dax, c'est à Mimizan que les aficionados ont répondu présent à la soirée proposée par le Club Taurin.
Ce dut un véritable diaporama de la temporada mimizannaise 2019 qui fut proposé : les photos de Henri Dufaure dévoilèrent les sorties et voyages, le film de Greg Simon présenta les toros "au campo" de la ganaderia Maria Loreto Charro, Jean Michel Lamy nous fit revivre la corrida du mois d'août et le film de Sébastien Hondelatte "Le Chant des Arènes", ajouta sa touche musicale.
Un bon repas précéda la soirée dansante.
Convivialité, amitié, aficion, une fois de plus, Mimizan s'impose comme une ville taurine.

Prochain rendez-vous le 29 novembre au Casino pour l'Assemblée Générale annuelle




La journée des familles



tem40 Le: 11/10/19
Vive réaction du maire de Nîmes à la proposition de députés visant à interdire l'entrée des arènes aux moins de 16 ans


...Je suis interloqué de l’attention et de la volonté répétée de deux parlementaires de focaliser leur action sur le fait d’interdire l’accès aux mineurs de moins de 16 ans pour assister aux spectacles de corrida. Nos gouvernants n’ont-ils pas de sujets plus préoccupants pour assurer la protection de nos enfants comme la violence dans et hors de l’école, l’exposition aux réseaux sociaux ou encore l’accès aux déviances d’Internet ?
La tauromachie fait bel et bien partie de notre culture et de notre patrimoine.
Les aficionados y voient un spectacle puissant et codifié qui magnifie les qualités de l’animal mais aussi pour l’homme des valeurs de courage, de respect et d’humilité.
Parce qu’il me parait difficilement entendable que dans notre pays la suppression d’une liberté se fasse de façon autocratique, j’en appelle au respect mutuel des intérêts culturels d’autrui.
Car s’il est une vérité qui ne fait pas débat, c’est celle de la liberté.
Au nom de quoi, un parent se verrait priver de la liberté de partager et de transmettre à son enfant l’intérêt et parfois l’amour qu’il porte à la tauromachie ?
La culture taurine est un droit fondamental reconnu par la convention de l’UNESCO sur la liberté et la diversité des cultures, ainsi que par la Déclaration Universelle des Droits de l’Enfant.
Vouloir l’interdire serait une énième atteinte à nos libertés au nom d’une pensée bien dogmatique.
Je m’engage fermement à soutenir la liberté de transmission de cette culture aux plus jeunes et j’apporte tout mon soutien à tous ceux qui s’engagent en ce sens, sans violence.
Avec eux, je resterai vigilant à ce que cette proposition de loi ne reste qu’une proposition de loi.


tem40 Le: 05/10/19
 1  2  3  4 ... 633  634  635  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche