Visiteurs: 232668
Aujourd'hui: 87
 

C'est pas nouveau !

  La grippe espagnole de 1918-1919 fit 50 millions de morts dans le monde. En Espagne, la temporada se déroula sans interdiction jusqu'en octobre où le couperet tomba et la Feria del Pilar fut annulée.





Le coronavirus : 2020
]






Sébastien Castella se retire du toreo.


« Chers aficionados, qui depuis tant de temps m’avez suivi, soutenu, et porté :Je vous écris pour vous informer que je me retire du toreo. C’est une décision difficile, très réfléchie et qui, en outre, coïncide avec mes 20 ans d’alternative, un évènement que je n’ai pas pu partager avec vous comme je l’aurais voulu. Je n’aurai jamais imaginé, quand j’ai commencé ma carrière à 11 ans dans ma ville natale, Béziers, que j’allais parvenir à atteindre tous les objectifs que je m’étais fixé.

Je veux remercier tous ceux qui m’ont accompagné à un moment de ma carrière. J’ai appris de tous. Je veux surtout me souvenir de ma famille. Sans eux, tout ce chemin jusqu’ici n’aurait pas été possible.Je me considère comme un privilégié. J’aimerai me souvenir de mes camarades qui ont payé de leur vie la conquête de leurs rêves de lumières. Ils ont rendu cette profession encore plus grande.Tout ce que j’ai, ce que j’ai vécu, ce que je sais et ce que j’ai obtenu, je le dois au monde du toro.

J’ai rencontré des gens et découvert des endroits merveilleux grâce à la plus belle profession du monde. Aussi souvent qu’il renaissait, il essaierait toujours de devenir torero.. Mais à ce jour, je pense qu’il y a d’autres univers à découvrir et j’ai beaucoup à apprendre au-delà de ce qu’a été ma vie depuis tout petit.

En cette année 2020, si difficile en raison de la situation sanitaire que nous vivons, j’ai décidé de toréer pour rendre, à mon humble façon, au toro tout ce qu’il m’a donné. Je pense que c’était nécessaire. Je l’ai fait, dans les quelques arènes qui ont pu donner des spectacles, pour mon équipe, qui a tant souffert du manque de contrats et qui m’ont été si fidèles, pour l’aficion dont j’ai toujours ressenti l’affection et le soutien, pour les empresas qui ont décidé d’organiser des corridas, pour les éleveurs auxquels nous devons tant, nous, les toreros, et pour les médias spécialisés que j’ai toujours perçu comme une partie importante de ce secteur.

Je ne sais pas si ce sera un adieu définitif ou un simple au revoir. Seul le temps détient la réponse. On dit que les toreros ne se retirent jamais et je pense que c’est le cas. Où que je sois, quoi que je fasse, je dirai toujours avec fierté que j’ai été, suis et serai TOUJOURS TORERO.

Merci à tous et hasta siempre.

Ce fut un vrai plaisir.

Sébastien Castella »


tem40 Le: 01/10/20




Six toros de la ganaderia Pedraza de Yeltès
bien présentés, justes de forces pour :

Daniel Luque : un avis et une oreille, un avis et salut au tiers
Alberto Lopez Simon : un avis et silence, un avis et silence
Alvaro Lorenzo : silence, deux avis et silence

Douze piques, cavalerie Bonijol
Salut des banderilleros au second et au troisième.

Avant le paseo, ovation pour Julien Dubois, Maire de Dax, pour l'organisation de cette journée.
Après le paseo, hommage aux victimes du COVID, au raseteur Kevin Bruguières, Hymnes espagnol et français*
Luis Martin Uranga, copropriétaire de la ganaderia Pedraza de Yeltès s’est vu remettre la Médaille de la Ville de Dax.


tem40 Le: 28/09/20
Juan Bautista et Alain Lartigue pour 3 ans de plus à la Commission Taurine de mont de Marsan.





tem40 Le: 11/09/20
 «  1  2  3  4  5  6 ... 654  655  656  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche