Visiteurs: 128370
Aujourd'hui: 33
Image aléatoire
Galerie
Recherche
 

  



Tout était réuni pour la réussite de cette journée: le soleil, le public, plus nombreux chaque année et même ..... des antis !!
Le spectacle était complet !!!


Arènes pleines, bétail des frères Jalabert.
  Rafaelillo : deux oreilles.
Juan Bautista : deux oreilles.
Emilio de Justo : oreille.
Cristóbal Reyes : oreille.
Yon Lamothe : oreille.


tem40 Le: 20/11/17


Article de Paco Mora



« Comme on me l’a dit, je le répète:
Il semblerait qu’avec la normalisation de la situation créée par Puigdemont en Catalogne, un groupe significatif de professionnels taurins se propose de prendre contact avec les Balaña, propriétaire de La Monumental de Barcelone, au sujet de la réouverture de la dite plaza de toros, fermée depuis plusieurs années unilatéralement par le Govem de la Generalitat de Catalogne. Le Tribunal Constitutionnel a déclaré que les décisions d’interdiction prises incombaient uniquement au Gouvernement Central qui représente l’Etat.
Etant donné que la empresa Balaña a ignoré l’avis de Tribunal Constitutionnel, le groupe des impresarios pense proposer au propriétaire de la Plaza que, s’il n’a pas l’intention de reprendre l’organisation des spectacles taurins, qu’il la loue pour que d’autres lui rendent l’usage pour lequel elle fut construite.
On parle d’inaugurer la nouvelle époque de La Monumental avec une corrida royale dont le cartel annoncerait la réapparition de Jose Tomas qui y récolta tant de triomphes. On pense aussi à Enrique Ponce, Morante de la Puebla et El Juli pour cet événement. Il faut espérer qu’un tel projet se réalise, que celui de Galapagar (J.Tomas) ne refuse pas, comme il vient de le faire, de partager le cartel avec le torero de Chiva (E.Ponce)…On avance le nom de 6 ganaderias, des meilleures du campo bravo espagnol, pour cette date qui serait historique pour le retour de la Fiesta Nationale en Catalogne.
Il semble que la chose soit sérieuse, bien que pour l’instant, et jusqu’au résultat des négociations avec les Balaña, le groupe d’impresarios préfère garder l’anonymat. Si le projet n’aboutit pas, on serait en droit de penser que le véritable antitaurin à ce jour, serait le clan Balaña
J’insiste : comme on me l’a dit, je le répète. Mais mes sources sont dignes de foi. »


tem40 Le: 17/11/17
 «  1  2  3  4  5  6 ... 557  558  559  »