Visiteurs: 128370
Aujourd'hui: 33
Image aléatoire
Galerie
Recherche
 

  


On en sait un peu plus ce samedi matin sur la blessure terrible reçue par Juan José Padilla. Blessure infligée par le quatrième toro de la seconde corrida de la Féria du Pilar à Saragosse; la féria la plus dure car elle intervient en fin de saison. Beaucoup de grands toreros y sont tombés, notamment José Ortega Cano, laissé pour mort, mais qui a pu sauver sa peau et s'en est sorti grâce à l'expertise du docteur Valcarreres, un des meilleurs chirurgiens taurins du monde; particulièrement expérimenté et aux grandes qualités humaines.

Après avoir été opéré plus de quatre heures à l'hôpital Servet on sait désormais que la vie du torero est sauve, sauf complications hémorragiques toujours possibles. Mais les séquelles seront terribles : "une paralysie faciale due à la destruction du nerf qui relie le cerveau au visage". Les médecins ont tenté de le reconstruire à partir d'un bout qui restait, cela fut impossible.Les chirurgiens ont assurés par ailleurs que "sauf miracle, il perdrait la vision de l’œil gauche, bien que le globe oculaire soit dans son orbite".

La corrida d' Anna Romero a été particulièrement âpre pour les toreros et Padilla ne fut pas à la fête. Il fut néanmoins très présent comme chef de lidia. Il bandérilla son second toro, "Marqués", d'Anna Romero, posant la seconde paire "al violin". Il aurait pu demander le changement et c'est en sortant de la troisième paire que le toro l'attrapa au visage dans la consternation générale. Les premiers soins ont été donnés à l'infirmerie des arènes. Pour Vicente Yestera son banderillero la blessure aurait pu être encore plus grave car elle aurait pu détruire le cerveau Miguel Abellan était en pleurs et Ivan Fandiño a déclaré que la dureté de la corrida en faisait aussi sa beauté.

http://www.plus.es/feriastaurinas/player_video.html?xref=20111007plucantor_1.Ves


tem40 Le: 08/10/11
COMMUNIQUÉ
APPEL AU RASSEMBLEMENT DE L’AFICION
À NÎMES, dimanche 18 Septembre, pendant la corrida, des groupuscules anti-taurins ont une fois de plus provoqué des troubles de l’ordre public. Ils ont notamment profané la statue de NIMEÑO II et malmené physiquement la compagne de son frère !
Indignés par ces faits odieux, les cosignataires du présent document, appellent tous les aficionados, toutes les entités taurines françaises et, plus généralement, tous ceux qui sont attachés à leurs libertés démocratiques, à leurs cultures locales, à leurs traditions, à se réunir en masse :
Vendredi 21 octobre, à Nîmes, à 19 h 30,
devant la statue de Nimeño II
Nous y serons dignes, recueillis, fervents,
réunis dans un hommage silencieux et unanime
à la mémoire du grand Torero
qui fut homme d’honneur, de courage et de probité.

Signé :
Cercle Taurin de Réflexion pour la Défense de la Tauromachie, Fédération des Sociétés Taurines de France, Coordination des clubs Taurins de Nîmes et du Gard, Amis du Musée des Cultures Taurines, Amis de la Bouvine. Union des Clubs Taurins Paul Ricard, Observatoire National des Cultures Taurines, Centre de Tauromachie de Nîmes, Centre Français de Tauromachie, Union de l’Aficion du Grand Sud, … et toutes les entités, associations ou personnalités qui viendront nous rejoindre.
Plus de détails sur l’organisation du rassemblement seront communiqués ultérieurement.

Remarque : Ce large rassemblement de réparation coïncide avec le 95ème Congrès de la Fédération des Sociétés Taurines de France qui aura lieu les 22 et 23 octobre 2011 à Saint Gilles du Gard, ce qui permettra à de très nombreux clubs taurins d’être représentés le vendredi soir à Nîmes.

La Fédération des Sociétés Taurines de France défend l’éthique de la corrida et les intérêts des aficionados depuis 1910




tem40 Le: 07/10/11

SÉLECTION NATURELLE



Et si, au-delà des attaques qu'elle subit, des difficultés contextuelles liées à la crise et de ses propres dérives, le véritable danger qui menace la culture taurine était l'incapacité de ceux qui la partagent à revendiquer leur droit ?

Posée d'une autre manière, la question est celle de savoir si, à l'instar d'autres groupes humains, la communauté des aficionados ne serait tout simplement pas menacée de disparition en vertu de son incapacité à s'adapter à un monde qui évolue trop vite pour elle. Autrement dit, submergée par des cultures imprégnées de sensiblerie animale, la communauté des aficionados n'est-elle pas en train de subir la loi de la sélection naturelle tout simplement parce qu'elle est incapable du moindre réflexe d'auto défense qui lui permettrait de résister ?

De ce point de vue, la proposition d'abolition formulée ces jours-ci par un député mexicain met en évidence le fait qu'il n'y a plus de sanctuaire et que pour se faire connaître des élus de tous bords et de tous pays sont prêts à se lancer dans les croisades les plus folles, même si celles-ci n'ont aucune chance d'aboutir. L'important est de s'agiter, et au bout du compte il en ressort toujours quelque chose, surtout si aucune réaction d'envergure ne se manifeste en face.

La seule défense contre ces attaques tous azimuts est la mobilisation des aficionados. Car aussi efficace soit-elle, l'action institutionnelle que mènent diverses entités - dont l'Observatoire en France - ne pourra éternellement pallier à l'absence de visibilité d'une communauté culturelle trop passive par les temps qui courrent.

Heureusement, en dépassant les bornes de la simple défense de leurs idées, les activistes abolitionnistes sont en train d'oeuvrer dans le bon sens, en provoquant une réaction contre leurs actes odieux, tel celui de la dernière feria des Vendanges à Nîmes qui marque peut-être le début d'une prise de conscience salutaire qu'une mobilisation importante permettrait de concrétiser : face aux trente activistes qui ont profané la statue de Nimeño, des centaines d'aficionados doivent se mobiliser. En sommes-nous capables ?




André Viard
http://www.terrestaurines.com/forum/actus/edit.php





tem40 Le: 06/10/11

"Appel au rassemblent de l'Aficion" le 21 octobre prochain a 19 h 30 , a Nimes , a la statue de Nimeno II (ou il y a toujours quelqu'un) reçu ce jour . Manifestation pour la corrida , dans la dignité et la sobriété. Mais au...ssi la ferme intention , d'après le communique , de montrer l'union de l'aficion et de laver l'honneur de Nimeno II lâchement (car il n'est plus la pour se défendre seul) traine dans la boue par les antis dans un communique préalable a leur réunion provocatrice du 18 septembre dernier. Personnellement , j'y serai. Comme j'y etais le 11.S 2010. Nous y serons nombreux , personne en doute , comme nous y étions deja en 2010. La manifestation de 2010 avait eu pour conséquence de faire voter , a l'unanimite , une motion par le conseil municipal de Nimes. Nimes ville taurine !

tem40 Le: 05/10/11
 «  1  2  3 ... 523  524  525  526  527  528  529 ... 557  558  559  »