Visiteurs: 151636
Aujourd'hui: 92
 

  


Le CTM en voyage: Guadalajara et 2 corridas, l'Escorial, El Valle de los Caidos et Calatañazor typique village du Moyen Age.
Trois jours de "toros y cultura"





A Gimeaux, le 30 octobre, Robert Pilès reprendra l'épée et la muleta pour fêter le 40 ème anniversaire de son alternative prise le 12 septembre 1971 à Barcelone des mains de Luis Miguel Dominguin.
Il affrontera des novillos Gallon en compagnie de S.F.Meca et Morenito d'Arles.
Bon anniversaire.

tem40 Le: 26/10/11

..............Pour en revenir aux tauromaches quiténiens, ils ont semble t-il consenti à la suppression de la mise à mort dans leurs cirques, enceintes qui méritent désormais pleinement leur nom étant donné les mascarades qui s’y déroulent......Cela n’empêche nullement un certain nombre de morfals, appâtés par l’oseille andine de s’y être précipités, au mépris de cette valeur suprême de la toreria –du moins le prétend-on- le «pundonor».


Il vaut la peine de publier les noms de ceux qui ont préféré leur porte-monnaie à la voie de l'honneur: Enrique Ponce, Sebastián Castella, David Fandila "El Fandi", Alejandro Talavante, Miguel Abellán, Rafel Rubio Rafaelillo, David Mora, Iván Fandiño, Diego Silveti, Francisco Ruiz Miguel, Víctor Barrio, David Galván. On pouvait s'y attendre de certains, à d'autres on ne saurait le pardonner.


On notera que les toreros suivants ont refusé de jouer les pitres: Julián López "El Juli", Morante de la Puebla, José María Manzanares, Miguel Ángel Perera, César Jiménez, Cayetano


En règle générale, je suis opposé à l’idée même du boycott. Toutefois, il est indispensable de se résoudre à la simple évidence: ces gens là renoncent par leur acte à leur qualité de MATADORES DE TOROS.
Il est donc logique de s’abstenir de les voir dorénavant paraître dans une arène digne de ce nom.
Si les empresas renoncent à les engager et le public renonce à les voir, si les considérations pécuniaires ont prévalu pour convaincre ces toreros d’abdiquer leur dignité, nul doute que ces mêmes considérations pécuniaires pourraient les inciter à une vertu que leur conscience ne leur impose pas.


On ne peut qu'espèrer que par delà les blablas, les grandes déclarations, les G10 espagnols et les G7 français, les mesas et les observatoires pourront s'accorder sur cette mesure simple à mettre en oeuvre et totalement gratuite: ostraciser les fossoyeurs, enterrer les croque-morts, les pompes funèbres de la fiesta brava.
Nous dansons sur un volcan, Quito aussi.
Assez de mots, des actes! Tout le reste est littérature et billevesées...
Xavier KLEIN
http://bregaorthez.blogspot.com/

tem40 Le: 26/10/11
«Je n’ai aucune rancoeur vis à vis de la profession ou du toro. Je remettrai l’habit de lumières parce j’ai envie de me remettre devant les toros, parce que c’est ce que j’aime»

tem40 Le: 25/10/11
Par les temps qui courent, elle fait des ravages…

Les exemples foisonnent, en tous domaines, mais rassurez-vous, je vous ferai grâce d’une longue liste d’exemples pour n’en prendre qu’un, qui me concerne en premier lieu… avec certains mails que je reçois et croyez-moi, en ce moment, ça a plutôt tendance à se bousculer !

N’étant pas très adepte du gargarisme et de l’autosatisfaction, je passe sur les plus nombreux, autant de témoignages d’une fidélité qui me pousse parfois à surmonter une lassitude… sans lendemains. Mais il y a les autres, ceux qui dans l’ombre épient la moindre de mes phrases, le plus petit mot, et qui d’un point de détail en font des tonnes et en tirent des conclusions… totalement erronées.

Exemple récent… Il y a peu, je soulignais que certaines corridas n’avaient pas marché comme elles auraient dû en termes d’affluence, pour telle ou telle raison, et ça n’a pas trainé. Dès le lendemain, j’ai reçu plusieurs messages arrivant en gros à la même conclusion, vous voyez bien, c’est vous-même qui le dites, la corrida n’attire plus personne ! Ben voyons… Sauf que je n’ai jamais dit ça !

Comme il y a des illettrés et des incultes partout, je ne ferai pas l’affront de prétendre que c’est l’apanage des pourfendeurs de tauromachie, mais visiblement, ils ont leur quota dans le genre ! Alors que ce soit bien clair, quitte à les décevoir, tous les stades ne sont pas bondés tous les dimanches, et ce n’est pas pour autant que l’on doive supprimer les rencontres sportives !!!

Et quand je m’adresse à un public d’aficionados, ce n’est pas parce qu’on regarde à travers la serrure qu’on est autorisé à tirer des conclusions qui n’ont aucun rapport avec la réalité. En effet, qu’il y ait un jour donné un tiers d’entrée dans telle arène ne veut pas dire qu’il y a un tiers d’arène tout le temps et partout ! Et quand les mêmes vont au ciné, la salle est-elle pleine à chaque fois ? Faut-il pour autant fermer les cinés ? Ou les théâtres, les bibliothèques, les salles de concert, les restaus, les bars…

Cette mauvaise foi n’est pas innocente, c’est une tactique délibérée de vouloir prouver avec des arguments au ras des pâquerettes que l’on a raison… et de transformer à bon compte ce qu’on aimerait lire Au risque de faire beaucoup de peine à ces gens-là, je leur signale à toutes fins utiles qu’à peu près partout où je suis allé au cours de cette dernière temporada, chez nous comme en Espagne, je n’ai pas constaté de baisse d’affluence, sauf cas exceptionnels. Voilà pourquoi quand un phénomène interne et ponctuel est évoqué, il ne faut pas en faire une philosophie. Ou tout simplement, comme on dit chez moi, un manche !!!

http://torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1279:mauvaise-foi&catid=68:chroniques&Itemid=67

tem40 Le: 25/10/11
 «  1  2  3 ... 557  558  559  560  561  562  563 ... 603  604  605  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche