Visiteurs: 151640
Aujourd'hui: 96
 

  


Le CTM en voyage: Guadalajara et 2 corridas, l'Escorial, El Valle de los Caidos et Calatañazor typique village du Moyen Age.
Trois jours de "toros y cultura"






Franchement je déteste les enterrements et malgré la splendeur des cartels de cet ultime week-end, je resterai à la maison plutôt que de suivre le convoi funéraire qui mène à la Monumental de Barcelone. Bientôt -dans quelques jours-, ce lieu prestigieux, fréquenté par Salvador Dali, qui a consacré tant de grands matadors et qui fut, comme le rappelle Robert Pilés dans son livre "Profession Torero", l'épicentre de la planète où nous vivons -la planète du rêve, du courage et de la poésie- sera abandonné des ors et des lumières. Bientôt, dans quelques jours, nous n'aurons plus que les yeux pour pleurer...
Et ce monument sublime, peut-être la plus belle arène du monde pour qui aime le "Catalanisme" fondé par Gaudi -exubérante spiritualité-, sera transformé en Mosquée ou en super-marché géant. Pour ceux, comme moi, qui ne sacrifient ni à Allah ni aux dieux du commerce c'est un jour de deuil et je ne me sens pas d'aller danser sur le catafalque d'une longue histoire sur laquelle on tire un trait brutal. Je préfère rester à la maison ruminer mon amertume, tranquille.
Inutile de se le cacher, c'est une défaite majeure pour nous et une grande victoire des abolitionnistes qui se sont montrés unis, solidaires, déterminés. Tout ce que nous ne sommes pas évidemment -ils le savent bien en face-, nous autres, divisés, velléitaires, individualistes.
Que sera l'onde de choc de cette fermeture quand elle sera effective ? Sans être grand clerc : terrible et peut-être même mortelle, car la réponse nous l'attendons toujours... si ce n'est cet enterrement de gala. Dérisoire en fait.

Pierre Vidal
http://www.corridasi.com/news/news.php

tem40 Le: 23/09/11


Pleurez crocodiles, pleurez!
Une tradition à la dérive pour une arène qui ferme, un torero qui décline en compagnie d'un catalan pour un dernier petit tour de piste.
La Merced 2011 se veut lourdement chargée en symboles, et pourtant desespérée elle s'est vidée de tout sens.
Les arènes vont se remplir jusqu'à la gueule, triste mascarade, qui n'empêchera pas l'agonie définitive de la tauromachie à Barcelone.
Super production, cartels de luxe, triomphes annoncés saupoudrés de slogans de défense de la culture taurine.
Et une fois le dernier olé,le dernier arrastre, la dernière note de musique, les portes se refermeront sur la triste réalité.
Quelques larmes de crocodiles couleront sur les joues de l'aficion éplorée, mais en dehors du traumatisme de l'instant, son immense majorité s'en contrefout.
En saison nombre de spectacles se déroulent devant des gradins clairsemés que remplissent les touristes en recherche d'espagnolades que les tours opérators déversent à flots irréguliers.
L'aficion locale se débat dans des sables inéluctablement mouvants, car en dehors de ses passionnés légitimes qui par ailleurs a tant fréquenté cette arène pour s'indigner de sa fermeture? Qui pense qu'elle est de catégorie et que les corridas qui s'y donnent valent le détour? La Monumental doit bien être sur la liste noire de nombre d'amateurs:trop torerista, trop peu de toros, pas assez de sérieux...!
Alors c'est avec tristesse et regret que je lirais les dernières informations taurines de Barcelone au lendemain de la Merced,et même si j'y ai vécu des moments particulièrement forts en son sein, ma vie d'aficionado continuera sans être bouleversée outre mesure comme beaucoup de celles d'autres, dont les voix s'élèvent alors que la messe est dite.
A propos de messe, un autre chef d'oeuvre en péril à venir du côté du Gers est à sauver,Pentecôte à Vic.
Les bacchanales disparues(enfin suspendues), on verra si les arènes continuent de se remplir ou bien si les crocodiles continuent à brailler et s'indigner en restant tranquilles à la maison.
Rendez vous en 2012!!
http://lamonteraquipleure.blogspot.com/2011/09/pleurez-crocodiles-pleurez.html?spref=fb

tem40 Le: 22/09/11





Dimanche dernier, alors que six toros de Fuente Ymbro et trois courageux toreros faisaient honneur à notre culture en plaza de Nîmes, un groupe de terroristes vociférants se réclamant du CRAC et du CLAM, groupuscules animalistes mineurs, profanaient la statue de Nimeño II à quelques pas de là. Ils ont été délogés par les forces de l'ordre alors qu'un groupe d'aficionados répondant à cette provocation, se proposait de le faire. Au cours de ce bref affrontement, Alain Montcouquiol et sa compagne ont été pris à partie et même bousculés.
Nous vivons notre passion dans notre bon droit et nous devons de ne pas répondre par des actes illégaux à des actions elles-mêmes illicites. Et même si cette « affaire » a eu un retentissement amplifié et largement déformé par certains médias locaux, nous ne devons jamais oublier que même si les arènes de Nîmes n'étaient pas pleines comme au matin de ce dimanche 18 septembre, ces quelques manifestants peinturlurés ne pesaient pas lourd face aux quelques milliers d'aficionados qui ont répondu à leurs insultes aux cris de « Liberté ; liberté !!!... ».

CorridaFrance s'associe pleinement aux actions qui seront menées dans les prochaines semaines afin que notre droit à vivre notre passion soit garanti et protégé et s'en fera le relais dans la mesure où elles respecteront la Législation en vigueur dans notre Pays.

Les membres du Collectif CorridaFrance assurent également de leur soutien Alain Montcouquiol et sa famille.

Pour Thucydide, le terme de "barbare" représente le sens des valeurs locales opposées aux valeurs universelles du civilisé, l'intérêt du clan avant la justice générale. La corrida ayant été déclarée légale par la Justice générale dans les quatre régions du Sud de la France, qui sont donc les barbares ?

ElTico
http://www.corridafrance.fr/Temporada_2011/Septembre_2011/info_20092011_5.html

tem40 Le: 22/09/11


THOMAS
Le grand succès de José Tomas, les ignominieuses exactions des antis et bientôt l'enterrement en grande pompe de Barcelone ont fait un peu d'ombre à l'exploit de Thomas Dufau dimanche dernier à Nîmes. C'est pourtant un sujet de réconfort pour l'aficion française et un objet de fierté pour tous ses amis aquitains qui, depuis le premier jour, ont cru en lui.
Couper deux oreilles dans les arènes de Nîmes, cathédrale française du toreo, pleines comme un oeuf, au côté du Ressuscité enfin retrouvé, sans aucune discussion et avec le soutien de tout le public : l'exploit est unique. Il ne restera pas sans conséquence. Il marquera cette jeune carrière promise aux sommets ce dont beaucoup doutaient il y a encore peu de temps.
Il faut rendre hommage à Richard Milian mentor attentionné qui a donné son temps et son énergie pour aider le jeune homme sur ce chemin si difficile qui mène au statut de figura. Il faut souligner aussi la perspicacité de Simon Casas qui lui a donné sa chance dans le scepticisme ambiant.
La temporada de Thomas avait déjà retenu notre attention. Confronté aux stars les plus confirmées, Juli, Morante notamment, il a toujours su tirer son épingle du jeu, coupant dans tous les cas -Dax, Mont-de-Marsan, Bayonne, Villeneuve- et suscitant l'estime du public.
Pour nous, franchement, il ne s'agit pas d'une surprise. Le courage de Thomas lors de sa dramatique blessure d'Aignan qui en aurait découragé plus d'un, son attitude en tienta où il résout les difficultés là où d'autres baissent les bras, sa simplicité et sa disponibilité, son humilité qui cache une personnalité profonde, annonçaient ce succès Nîmois.
Le premier d'une longue série...vous verrez.
Pierre Vidal
http://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1226:thomas-dufau-un-lendemain-qui-chante&catid=1:nouvelles


tem40 Le: 22/09/11
 «  1  2  3 ... 575  576  577  578  579  580  581 ... 603  604  605  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche