Visiteurs: 160246
Aujourd'hui: 16
 

  

FELIZ ANO NUEVO





Tomas Campos Mimizan 2018. Photo H.Dufaure

Le Club Taurin Mimizannais, son Président et ses membres vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.
Que 2019 soit une année riche de toros, aficion et tolérance.

Rendez-vous le 24 août dans les arènes du Courant





COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE

DU CLUB TAURIN MIMIZANNAIS


http://www.torosenmimizan.fr/articles/articles.php?id=255&cat=8

PHOTOS DE LA SOIREE : http://www.torosenmimizan.fr/gallery/gallery.php?cat=70
Vuelta A Los Toros
Padilla:
L'état de santé du ciclon de Jerez évolue favorablement. Il doit quitter les soins intensifs ce mardi. Il est conscient de la gravité de sa blessure et cela n'altère en rien son moral. C'est même lui qui le donne à ceux qui vont le voir...
Il a déclaré que "Padilla est là pour un moment", qu'il remettra l'habit de lumières et " c'est moi qui quitterai les toros quand je le déciderai".
Il a demandé à son apoderado de lui préparer 2 toros et de ne pas lui enlever les contrat en Amérique du Sud....


tem40 Le: 10/10/11

Les arènes de Mimizan ont été repeintes après les insanités taguées par les antis. On s'en réjouit pour ces charmantes arènes situées entre pins et océan.

tem40 Le: 10/10/11
Il y a quelques années encore, les malheureux espontaneos qui osaient sauter en piste se faisaient alpaguer sans douceur et reconduire la sortie des arnes, avec parfois un détour par la case cachot.

Ce temps est bien révolu, et aujourd'hui, même si le règlement taurin prévoit des sanctions pour tout individu qui entrerait en piste alors qu'il n'a rien à y faire, celle-ci sont surtout symboliques, d'autant que les forces de l'ordre sont rarement présentes dans les arènes.

En revanche, la loi est beaucoup plus sévère pour ceux qui troublent l'ordre public, et plus encore lorsqu'ils le font en bande organisée. La loi anti casseur, par exemple, si décriée en son temps et finalement abrogée, avait été votée précisément pour faire la distinction entre des manifestants respectueux de l'ordre et ceux qui profitaient de l'agitation pour se livrer à des actes répréhensibles.

Même objectif avec la loi "anti bande" du 2 mars 2010 qui créé un délit de participation à une « bande violente », passible de un an de prison assorti de 15 000 euros d'amende, et prévoit des mesures concernant la violence dans les stades. Peut-on assimiler l'arène au stade en ce sens qu'il s'agit également d'une enceinte fermée ? Juridiquement sans doute. Toutes choses étant égales par ailleurs, ne peut-on pas considérer aussi que l'irruption de forcenés dans un lieu de spectacle pour interdire la tenue de celui-ci, constitue une violence morale suffisamment grave pour que ses auteurs tombent sous le coup de cette loi ?

Ce sera bien sûr aux autorités publiques et judiciaires de le dire, ainsi que d'apprécier les moyens à mettre en oeuvre pour sanctionner cette dérive, sachant que cette forme de violence est désormais la seule manière que les forcenés de la cause animale sont capables d'adopter pour faire entendre leur voix, dans la mesure où la loi, la jurisprudence et le monde de la culture, ont consacré la légitimité de la tauromachie.


André Viard


http://www.terrestaurines.com/forum/actus/edit.php

tem40 Le: 10/10/11


Saragosse: Talavante marque les esprits

Plaza de Zaragoza. Dimanche. Quatrième de la Feria del Pilar. Lleno.
Six toros de Núñez del Cuvillo, De présentation inégale.1er, violent. 2ème, se laisse faire mais part aux planches. 3ème, grande classe à la muleta; applaudi à l'arrastre. 4ème avait de la bonté sur la gauche. 5ème, invalide. 6ème faible et sans race.
El Fandi: ovation et ovation.
José María Manzanares: oreille et silence après avis.
Alejandro Talavante: oreille après avis et ovation après avis.

Corrida marquée par le faenon de Talavante. Après un quite inédit à la cape - en forme d'ortecinas débutées comme des véroniques - Alejandro a exécuté une longue faena devant le meilleur toro de la tarde. Un toro jabonero, peu piqué, enracé, noble et vibrant qui humiliait sans méchanceté mais avec de la vibration. Il l'a consenti dans un terrain minuscule, en se plaçant au maximum à la corne contraire. Ses séries, données par le bas, furent agrémentées de longs pechos, de changements de mains spectaculaires et de créations saisissantes comme ces derechazos donnés dans le dos, au naturel donc, en laissant très peu d'étoffe pour faire passer les cornes. Une véritable œuvre d'art, un sommet, une faena de rabo s'il n'y avait eu l'épée qui limitera la prime à une seule oreille, après trois essais. L'estocade sera pour le sixième qui ne valait pas un pelo. Talavante aura marqué les esprits,hier à Saragosse.
Décidé, brillant à la cape et aux banderilles où il se fit prendre de vilaine manière mais sans dommage face au premier, El Fandi baissa d'un ton, comme il en a l'habitude, muleta en main. Il y avait pourtant de quoi faire avec son second.
Manzanares montra toute sa classe d'entrée à la cape avec sa manière particulière de toréer avec le corps: véroniques basses, ourlées, sensuelles. Faena un ton au dessus de l'opposant avec ce sens du temple qui le caractérise et de belles séries, lentes et élégantes exécutées à droite surtout. Bonne estocade. Il s'en vit des pierres pour tuer le dernier - brindé à la cuadrilla -, médiocre opposant.
C'était le jour de Talavante qui remate de très belle manière une grande temporada.
P.V.

Photo Nadège Vidal (archives)

http://www.plus.es/feriastaurinas/player_video.html?xref=20111009plucantor_2.Ves
http://www.corridasi.com/news/news.php

tem40 Le: 10/10/11
Votez NON à l'abolition de la corrida à Mexico
http://www.eluniversal.com.mx/votaciones/votac10188.html

Mobilisons-nous !! Les Antis eux n'oublient pas de voter

tem40 Le: 09/10/11
 «  1  2  3 ... 575  576  577  578  579  580  581 ... 611  612  613  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche