Visiteurs: 170642
Aujourd'hui: 6
 

  



ALVARO LORENZO Pour ceux qui ne le connaissent pas !!!


Alejandro Marcos




MIMIZAN A CHOISI LES TOROS DU 24 AOUT



Ganaderia Maria Loreto Charro Santos



Les Belges se sont fait remarquer dernièrement dans les manifestations violentes anti corrida mais n'oublions pas les autres:

La peña taurine de Bruxelles est le premier Club Taurin Paul Ricard à voir le jour hors des frontières françaises. Les bases de la peña sont les mots DYNAMISME et CONVIVIALITE. Un outil didactique pour tous aficionados.

Le club taurin trouve ses origines en 1974 quand quelques aficionados se sont rencontrés grâce à la revue Toros qui avait ouvert une souscription en faveur de la veuve et de la fille posthume du torero José Falcon (tué à Barcelone par un toro de Hoyo de la Gitana) et à laquelle ces aficionados belges avaient répondu favorablement. Depuis lors le Docteur Jacques Demaret a présidé les rencontres de ce groupe pendant plus de 25 ans. Depuis 1999, la présidence du Club Taurin de Bruxelles était assurée par Jean-Philippe Collet, succédé en avril 2008 par Esteban Salido. Le C.T.B entretient des contacts suivis avec le "Club Taurin du Nord" à Lille, la "Peña Aficion" à Arcachon, et le club "La Querencia" à Paris. Il est affilié à la Fédération des Sociétés Taurines de France (FSTF).


tem40 Le: 17/10/11
Le gouvernement espagnol ayant placé la tauromachie sous la responsabilité du ministère de la Culture, la prohibition des corridas votée en 2010 par le Parlement catalan devrait selon nos informations être cassée par le tribunal constitutionnel, saisi par le Partido Popular. On sait que le tribunal a déjà arrêté sa décision, «claire et facile à prendre». Il la fera connaître en temps voulu. De plus, une Iniciativa Legislativa Popular conduite par des associations procorridas mène campagne. Si, fin novembre, 500 000 signatures sont recueillies, un décret pourrait classer la corrida comme faisant partie du patrimoine culturel espagnol et serait par là intouchable, même en Catalogne
http://www.liberation.fr/sports/01012362612-suspense-a-barcelone

«Je crois que, l’an prochain, il y aura des corridas à Barcelone.» Pedro Balaña propriétaire de la Monumental


tem40 Le: 17/10/11
AIRE sur L'ADOUR: Programme complet de la journée du 23 octobre
01/10/11 à 23h01 El Colemonte

Programme complet de la journée du 23 octobre à Aire sur l'Adour,
le matin à la ganadéria Dussau:
- casse croûte
- 11H Becerrada gratuite
3 Vaches de la Ganaderia Dussau pour Louis Husson (adour aficion),
Andy Younés (Arles), Yanis (adour aficion), Dorian (adour aficion)
Ecran de télé sur place pour la finale de la coupe du monde de Rugby...

Au centre d'animation :
- 12h30 publication du palmarès 2011 des CTPR du sud-ouest
- 13h repas de l'aficion, réservation au 0611415851

Au arènes:
- 16h CORRIDA de Yonnet pour Javier Castaño,Mehdi Savalli, et Manuel Escribano.


tem40 Le: 17/10/11



De passage, samedi, à la Misercordia, j’assistais, pour la dernière de la féria du Pilar, à une âpre corrida de Celestino Cuadri devant une moitié d’arène - ce qui, par les temps qui courent, n’est pas si mal. Présentation adéquate avec deux éléments de plus de 630 kilos, cornes irréprochables et comportement qui a plu aux amateurs du genre - avec un excellent quatrième. Il y eut en réalité de tout : de la caste certes, mais aussi de la faiblesse et une mobilité précaire, surtout pour les deux derniers.
Les trois toreros s’en tirèrent avec dignité et Javier Castaño aurait pu décrocher la timbale, au quatrième, cité de loin, montera vissée sur la tête, avec un réel temple et un « arrimón » impressionnant. Ses lacunes à l’épée le privèrent de tout triomphe. Il en fut de même pour "Paulita"
, dont personne ne remettra la classe en cause. Il s’agissait de sa première et, très probablement, seule corrida de l’année... Lui aussi ne put assurer à l’épée les dispositions montrées pendant la faena .
« Paulita », « Toñio », pour les amis, éclata en sanglots à la fin de sa seconde faena et, franchement, cela nous fendit le cœur. Comme il nous le dit par la suite : « tous ces efforts, ces sacrifices, cette attente et cette dure préparation pour une unique corrida sur laquelle je jouais ma carrière et ma vie, cela en vaut-il la peine ? »
Que répondre à ce doute, à cette angoisse ? Que dire devant le terrible destin des toreros, vilipendés trop souvent mais stoïques dans les succès comme dans les échecs ? « Toñio » persévérera car il a de grande qualité humaines et artistiques et un jour il touchera le grand toro auquel il fera la grande faena qu’il porte en lui. Ou peut-être pas...
Le destin des toreros est solitaire et tragique... Ce sont des héros dans la défaite comme dans le triomphe.
P.V.
http://www.corridasi.com/news/news.php

tem40 Le: 16/10/11
En tout état de cause, je sais bien que le rugby a changé, mais comment peut-on passer avec les mêmes joueurs, et seulement en sept jours, de la fabuleuse première mi-temps contre l’Angleterre à ce brouillon insipide ? Aujourd’hui, le tranchant était bien plus gallois que gaulois… et je souhaite bien du plaisir aux responsables, car une chose est sûre, il faudra montrer un tout autre visage dimanche prochain face aux Blacks, sous peine de passer à la moulinette… et de se faire hacher tout cru. Arrivés au bout sans grands mérites au vu du jeu pratiqué la plupart du temps, pour positiver, espérons une saine réaction le jour J, un feu d’artifice, une totale libération, un esprit conquérant, toujours possibles en tenant compte de la versatilité d’une telle formation… aux deux visages.

Bon, je m’égare, et finalement, vous aurez eu peut-être une autre vision des choses, pensant que seule la victoire est belle… Mais désolé, pas pour moi, car outre l’enjeu, j’ai la faiblesse d’attacher aussi de l’importance à la manière ! Et c’est un peu pareil avec les toros.
http://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1281:la-ca-gagne&catid=68:chroniques&Itemid=67

tem40 Le: 16/10/11
 «  1  2  3 ... 580  581  582  583  584  585  586 ... 621  622  623  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche