Visiteurs: 178139
Aujourd'hui: 139
 

  

BILLETTERIE
La billetterie pour la corrida du 24 août à Mimizan est ouverte par téléphone au 07 71 59 96 99.

PERMANENCES
La semaine du lundi 5 au jeudi 8 août: aux guichets des arènes de 9 h à 13 h. Vendredi 9 au Forum de Mimizan Bourg de 9 h à 13 h.
La semaine du lundi 12 août au mercredi 14 : aux arènes de 9 h à 13 h et les après-midi de 13 h à 19 h ( à l'exception du mardi ). Vendredi 16 août au Forum de Mimizan Bourg de 9 h à 13 h.
La semaine du 19 août, tous les jours , aux Arènes de 9 h à 19 h, à l'exception du mardi après-midi
[/b].





Photo : G.Simon


A 35 km de Salamanca, dans ce magnifique pays dédié au toro, la finca Peña de Cabra abrite la ganaderia Maria Loreto Charro Santos. Ce fer, qui remonte à l’année 1788, après de nombreuses transmissions familiales se trouve dans les mains de Maria Loreto Charro depuis 1990. Ces toros, issus de vaches d’origine El Torreon et de sementales de Garcigrande sont élevés avec passion et amour afin d’obtenir un animal noble qui permette aux toreros de s’exprimer et de donner cours à leurs formes d’interprétation du toreo.
Mimizan a su leur donner sa chance et a été récompensé en 2017 avec 7 oreilles coupées et le mayoral et les 3 toreros, Padilla, Escribano, Tomas Campos sortis à hombros, puis en 2018 : El Fandi, Tomas Campos à hombros et 1 oreille pour Juan del Alamo.
C’est la troisième fois que cet élevage qui commence à se faire une place dans toutes les arènes d’Espagne et de France foulera le sable des Arènes du Courant à la grande satisfaction de tous, toreros et aficionados.




MANUEL ESCRIBANO
Né à Séville le 21 août 1984. Après être passé par l’Ecole Taurine de Seville , il fait ses débuts en piquée en 2001 puis passe l’alternative à Aranjuez le 19 juin 2004. Il coupe 2 oreilles au second de Victoriano del Rio.
C’est un torero classique et varié. Il est doté d’un large répertoire, élégant aux banderilles, n’hésitant pas, souvent, à attendre son adversaire à puerta gayola. Sa ténacité, son courage et sa technique lui permettent d’affronter tout type de toros.
En 2013, en remplacement de El Juli hospitalisé, il triomphe à Séville en coupant 2 oreilles à un Miura et rendit une visite d’amitié à El Juli partageant ainsi son triomphe.
Le 13 avril 2016 à Seville, il entre dans le panthéon de la tauromachie en obtenant la grâce de « Cobradiezmos » toro de Victorino Martin. En 2 siècles de tauromachie ce fut le 2ème indulto dans cette plaza après Manzanares en 2011.
Gravement blessé le 7 septembre 2016, il était revenu à son meilleur niveau à force de volonté et de courage. En 2017 à Mimizan, il coupa 2 oreilles.
De nouveau blessé gravement le 30 mai 2019 , il donna rendez vous sur son lit d’hôpital, à ses aficionados, à Utrera le 22 juin. Personne n’y croyait … il tint parole et revint triomphant face aux Miura, coupant 2 oreilles puis indultant « Tahonero » .Grand toro et grand torero. Et le 29 juin à Soria, il coupe 1 oreille à chacun de ses adversaires, toros de Victorino Martin.
Retour réussi !

En 2018, il toréa 27 corridas, coupant 28 oreilles. 18ème de l’escalafon.




Alvaro LORENZO : « un futur grand du toreo » (Zocato)
Né à Tolède le 2 août 1995
En 2013, il débute en piquée et remporte le Zapato de Oro. Le 14 mai 2016 à Nîmes, il prend l’alternative des mains de El Juli en présence de Castella.
15 jours plus tard, à Tolède, le CTM , lors de son voyage de printemps, découvre ce que l’aficion désigne déjà comme une future grande figura : corrida de Garcigrande et Domingo Hernandes aux côtés de El Juli et Ponce.
Alvaro Lorenzo est l’un des toreros qui incarne le mieux cette nouvelle génération qui pousse les anciens à se surpasser pour ne pas perdre leur place. Jeune torero authentique au caractère fort, il sait allier esthétique et combativité. Son toreo est très appliqué, fait de derechazos très templés, d’une main gauche douce, soyeuse.
Le 1er avril 2018, il est sorti par la grande porte à Madrid coupant 3 oreilles aux toros de EL TORERO.
Les grandes arènes ne s’y trompent pas : Séville, 3 fois à Madrid, Mont de Marsan, Dax, Bayonne et enfin MIMIZAN !
En 2018, il a toréé 36 corridas, coupant 58 oreilles, 7 ème de l’escalafon.



Alejandro MARCOS
Né le 3 avril 1994 à FUENTE DE SAN ESTEBAN (Salamanca) a suivi l’école taurine de Salamanca et débute en piquée le 6 avril 2014. En 2015, il gagne le Zapato de Oro et le 25 juillet 2017 il prend l’alternative à Santander où il triompha : toros de Olga Jimenez avec Manzanares et Talavante. C’est un torero à forte personnalité, qui torée avec beaucoup de sentiment et de courage, deux conditions fondamentales pour être torero.
En 2018 il a toréé à 4 reprises coupant 8 oreilles. Il est 66ème de l’escalafon.
Alejandro bénéficie de l’appui de l’Ayuda, et le CTM est heureux de contribuer à le faire connaître en France et lui souhaite grande et longue carrière.






L'AFICION ASSOCIATION DE DEFENSE DES TAUROMACHIES communique :

Pour faire suite aux divers articles parus dans la presse et notamment dans MIDI LIBRE, concernant l'ignoble incendie de la maison d'André VIARD Président de l'Observatoire des Cultures Taurines, l'association a apporté son soutien et sa solidarité envers André VIARD et sa famille.

Ce véritable attentat dont il a été victime aurait pu se terminer, sans la présence d'esprit de la fille, par la mort de toute la famille.

De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer cet acte qualifié par la police de criminel, mais curieusement la quasi-totalité des associations anti-taurines, à l'exception d'un laconique message de l'ALLIANCE, n'a pas jugé utile de condamner une telle violence meutrière.

S'il est difficile d'accuser en l'absence de preuves, enquête judiciaire en cours, il est toujours possible de condamner de tels agissements indignes de la nature humaine, peut-être que pour certains, il serait bon de se rendre compte que le fanatisme peut pousser à l'extrème .

Entretenir un climat de violence sans respecter l'autre même si les points de vue divergent est très dangereux, les écarts d'opinion, de croyance ou de sensibilité étaient autrefois châtiés par le feu, ne revenons pas à ces temps anciens.

L'AFICION
ASSOCIATION DE DEFENSE DES TAUROMACHIES
http://www.bloggez.fr/aficion
aficion1@orange.fr



pierreLe: 31/07/11


tem40 Le: 31/07/11

Le novillero Adrian de TORRES blessé lors par un toro toréé a "puerta cerrada" est remplacé lundi 1 er aout à Hagetmau par Emilio HUERTAS; les carteles sont les suivants :

Dimanche 31 juillet

à 10 h 30 : novilada sans picador avec 4 erales d'Alma Serena (Frères Bats et Tauzin) pour

les novilleros Dorian DEJEAN (école taurine de Béziers)

KIKE (ex école taurine d'Hagemau)


à 18 h : novillada avec 6 novillos de Fuente Ymbro pour les novilleros

Mathieu GUILLON
Victor BARRIO
Alberto LOPEZ SIMON


Lundi 1 er août

à 18 h : novillada avec 6 novillos de MIURA pour les novilleros

Damian CASTAÑO
Emilio HUERTAS
Javier JIMENEZ

N ° tel de la location : 0558794967


PV Le: 30/07/11
Chers Amis aficionados de Mimizan,
Cher Président,

Tenez bon, nous sommes avec vous !
Nous avons connu, aussi, près de Bordeaux, à Floirac, des jets de mercurochrome...
Vous avez eu les filles à poil bandérillées...
On en à rien à faire !
Par contre, nous n'admettons pas les incendies criminels comme celui visant le domicile d'André Viard à Vieux-Boucau.
Vous ne cédez ni aux injures, ni aux menaces de procès - coup d'épée dans l'eau. Félicitations. Nous vous soutenons.
Si vous avez besoin, les juristes et avocats de l'O.N.C.T. peuvent vous aider. Contactez-nous.

Quant à notre association, elle a décidé de venir à la corrida du 27 août.
Veuillez nous accorder une option pour 5 à 6 places ensemble Ombre et soleil File 1 à 5 (1 de préférence) à 40 € - ainsi que les repas après la messe et l'apéritif
- confirmation le 1er août, en espérant que d'autres candidats viendront s'ajouter). Nous avons sollicité des associations amies en Gironde : ils organiseront, sans doute, le déplacement de leur côté.

Bon courage et tous nos voeux de plein succés pour votre initiative.

Amitiés aficionadas.

P.S. : pouvez-vous nous envoyer un plan de Mimizan-plage où figurent les arènes et l'église ?

Philippe VIGNAU.
Président de Pour une Tauromachie Authentique 33.

PV Le: 29/07/11
On aimerait voler la plume de Joseph Peyré, quand il décrit son Béarn et surtout la vue depuis le belvédère de Serre-Morlaàs, pour évoquer le paysage vallonné en contrebas des arènes de Garlin.
Ce village, porte du Béarn, n'est pas attifé comme une princesse: point de demeures incourtournables, point d'immanquable coeur historique, point de tympan fabuleux et pourtant je le tiens pour un des plus beaux villages du Béarn. C'est que la beauté ne vient pas des oripeaux et des vêtures de luxe mais davantage du charme et de l'esprit qui nichent dans les pierres. La convivialité, le goût des traditions enchantent le voyageur et d'autant plus les jours de fête.
Samedi, ce seront novilladas à Garlin. On y viendra tôt le matin pour la sans-chevaux, on mangera sous la tonnelle, on s'allongera sur l'herbe. Puis, quand la lumière sera plus douce, quand l'heure sonnera de la novillada piquée, on verra ceux qui deviendront les figuras de demain.
Tout un conte de fées: les vilains petits canards se transforment en cygnes.


Nadege vidal

dans Autour des taureaux http://nadegevidal.blogspot.com/ le 7/28/2011 07:15:00 AM

PV Le: 29/07/11
 «  1  2  3 ... 617  618  619  620  621  622  623 ... 629  630  631  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche