Visiteurs: 180208
Aujourd'hui: 47
 

  Le CTM visite la Plaza de toros de TORO lors de son voyage à la Feria de la Virgen de la Vega à Salamanca.







Les manoeuvres de l'ancienne actrice pour demander l'interdiction de corrida à Mimizan sont proprement un scandale et il serait bon que les responsables des instances taurines de France agissent pour faire respecter le patrimoine culturel Français précisément en un lieu où il est parfaitement et plus qu'ailleurs légitime. L'Observatoire , n'en doutons pas, va faire le nécessaire, quant à nous, petite association de Mexico Aztecas y Toros nous sommes désormais une quarantaine qui viendrons à Mimizan le 27 Août,de tous les coins de France, de Montpellier, de Paris, de Limoges, d'Angoulême, d'Arles, de Nîmes !!!
L'aficion c'est cela aussi, bouger pour défendre son patrimoine immatériel, puisqu'il s'agit bien de cela non?

Jean François Nevière.
Président de Mexico aztecas y toros.

PS Un groupe de 40 personnes venues de toute la France a annoncé sa venue avec "Mexico Aztecas y Toros" pour la corrida et les fêtes de Mimizan. N'est-ce pas une contribution au commerce local ? Et il y en aura d'autres...

PV Le: 22/07/11
Brigitte Bardot aurait demandé l'interdiction de la corrida à Mimizan. Sur quelles bases? Nous sommes une région de tradition taurine et toute la jurisprudence démontre que nous avons le droit de faire une corrida à Mimizan, d'autant que ces arènes ont un passé taurin notamment avec l'organisation d'une novillada il y a deux ans et avant cela de plusieurs spectacles de tauromachie à la mode espagnole et portugaise. C'est d'ailleurs d'une logique simple puisque nos voisins organisent des corridas dans toutes les Landes.
Personne n'est obligé d'assister à notre spectacle du 27 août. Un spectacle organisé par un club fort de plus de 250 membres dans une région taurine. Pourquoi les mimizanais n'auraient-ils pas leur corrida, comme à Parentis, Rion, Soustons, Mont-de-Marsan, Aire ou Dax? Quelle est cette loi que l'on veut nous imposer? Aujourd'hui la corrida demain la Course Landaise, la chasse à la palombe ou à l'alouette?
Les anti-taurins ont annoncé qu'ils manifesteraient sur la plage, dénudés. On a le droit de se promener nu sur la commune de Mimizan? N'est-ce pas en contradiction avec la loi? Va-t-on les sanctionner? Seront-ils, comme nous l'avons été, interrogés par la gendarmerie.
La tolérance -que nous prêchons- a ses limites. Ne nous laissons pas faire dans la dignité et dans le calme sachons montrer notre détermination.
Non nous céderons pas aux pressions de BB (que nous aimons beaucoup comme actrice) pas plus que nous accepterons que des anti-taurins -contrevenants aux règlements municipaux- nous traitent avec mépris. Leur démarche est une forme de racisme à l'encontre des landais en général et des Mimizanais en particulier.
Manifestez-vous, vous aussi, écrivez-nous, venez nombreux le 27 août!
Pierre Vidal
Président du Club Taurin de Mimizan

PV Le: 21/07/11
Spectacle des Recortadores annulé pour cause de mauvais temps
Comme vous avez pu le constater la météo est très capricieuse ces derniers temps et ne nous épargne pas.
En conséquence, au regard de l'incertitude de la météo et de la morosité ambiante des touristes, notre Président et l'organisateur Espagnol ont décidé d'annuler le spectacle des RECORTARDORES qui devait se dérouler demain jeudi 21 Juillet.
Salutations Taurines

tem40 Le: 20/07/11

Photo Cyrille Vidal

Photo Cyrille Vidal


Photo Cyrille Vidal


Photo Cyrille Vidal


Photo Cyrille Vidal



Photo Cyrille Vidal


Photo Cyrille Vidal


Photo Cyrille Vidal


Photo Cyrille Vidal

tem40 Le: 18/07/11
UN GRAND MARGE UN

Mont-de-Marsan, dimanche, troisième de féria, plein (plus de billet). Averses au cinquième toro.
6 toros de Robert Margé. Vuelta au troisième, numéro 120. Le sixième applaudi à l'arrastre. Le quatrième s'est blessé en tentant de sauter la barrière. 10 piques au total. Troisième, quatrième et cinquième très bien présentés.
El Fundi en vert bouteille et azabache: silence et silence.
Sébastien Castella en saumon fumé: une oreille protestée qu'il a jeté et silence.
Matias Tejela en neige et or: deux oreilles et une oreille.
Matias Tejela est sorti en triomphe.

Un grand toro, le troisième, qui n'a pas de nom mais qui porte le numéro 120 et qui a été honoré d'une vuelta unaniment fêtée. Toro qui a pris deux piques en partant de loin et qui s'est livré avec loyauté, émotion, mobilité. Un toro complet donc qui fait honneur à la ganaderia française. On s'en réjouit pour Robert et pour son fils qui misaient sans doute beaucoup sur ce jour.
En plus il est tombé sur un maestro, Matias Tejela, dans un de ses meilleurs jours qui a su se hisser à la hauteur de cet opposant classieux. Il a mené sa faena au centre, les pieds dans un mouchoir, centré le plus souvent et trouvant à gauche notamment le bon tempo. C'est important le tempo... il a conclu par une grande entière et a donc reçu les deux appendices mérités. Le dernier plus âpre avait cette pointe de danger qui fait l'interêt du spectacle. Matias volontaire en s'exposant souvent, parfois débordé certes, a su aguanter la difficulté et malgré une estocade en deux temps a ainsi rématé une tarde importante pour lui.
El Fundi est tombé sur un duo qui a manqué de transmission certes mais il ne s'est guère montré à son avantage; se livrant peu. Il reste un grand chef de lidia et ses mises en suerte ont été impeccables. Inquiétant Castella devant un lot noble, qu'il n'a pas dépassé comme il l'eut fait en d'autre temps. Souvent fuera de cacho, toréant sur le voyage, la muleta accrochée, il ne sut créer cette émotion qu'il nous a procuré si souvent. Il hérita d'une oreille de complaisance qu'il rejeta avec dignité. Son bilan montois est discret. On l'attend désormais à Bayonne où il aura une nouvelle chance de justifier sa réputation et sa popularité dans le sud-ouest.

Pierre Vidal

Photo: Nadège Vidal


tem40 Le: 18/07/11
 «  1  2  3 ... 624  625  626  627  628  629  630 ... 632  633  634  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche