Visiteurs: 306501
Aujourd'hui: 21
 
Rss Interview de J.Nouvel
L'OEUVRE ET SA PART DE MYSTERE

Dans une interview récente au journal Midi Libre (5/11/2011), l’architecte Jean NOUVEL évoque tour à tour l’architecture et la tauromachie dont il souligne la dimension esthétique et métaphysique. Pour nous aficionados, les analogies sont évidentes : mystère de l’œuvre, surprise, émotion, critique et doute aussi. Des questions qui ramènent toutes à l’art, à la culture.

Quelques extraits :

Sur l’architecture

« L’art et l’architecture ont un même but : émouvoir. (..) Il n’existe pas une seule toile de l’histoire de l’art qui n’a pas dérangé quelqu’un. Si vous n’êtes pas surpris, il n’y a pas d’émotion. Tous les collectionneurs savent qu’un objet qu’ils aiment instantanément n’est pas très intéressant. L’œuvre architecturale ne doit pas se livrer immédiatement, mais résister à une exploration sommaire, conserver une part de mystère, de doutes, et forcément de critiques ».



Sur le mouvement “anti-corrida” ?

« Comme un déni de culture. Rien n’est plus facile et malhonnête que de faire signer des gens contre la tauromachie alors qu’ils ne la connaissent pas.(...) perçoit-on la dimension esthétique et métaphysique de la corrida ? Elle est une métaphore des étapes de la vie, transcendée par des toreros qui risquent eux-mêmes leur propre peau. Vous en connaissez beaucoup des spectacles de cette dimension ? On ne peut pas le laisser massacrer sur pétition ».

http://vingt-passes-pas-plus.over-blog.org/
 
 
Note: Aucune note
(0 note)
Ecrit par: tem40, Le: 12/11/11


Image alatoire
Galerie
Recherche