Visiteurs: 160235
Aujourd'hui: 5
 



Unique arène en activité sur le continent africain, la Plaza de Melilla a organisé une corrida goyesque qui vit le triomphe de Padilla:
Finito de Córdoba, ovación y silencio tras petición de oreja.
Juan José Padilla, dos orejas y dos orejas y rabo.
Rafael Tejada, silencio y palmas.

La plaza inaugurée en 1947 fut baptisée "La mosquée du toreo". Manolete était annoncé dans le cartel d'inauguration mais "Islero" en décida autrement en blessant mortellement le diestro à Linares.

Mundotoro




tem40 Le: 04/09/15
De l'ombre à la lumière EXPO Bayonne
Image aléatoire
Galerie
Recherche