Visiteurs: 165695
Aujourd'hui: 58
 
Grosse colère de Pepe Mata.
D'après lui, le Mexique espérait d'El Juli une réponse fulgurante au veto des impresas espagnoles, veto qui l'avait amené à toréer au Mexique. Grande fut sa déception car le maestro n'a affronté que des toros que le moindre des novilleros de "là-bas" aurait refusés. Toujours d'après lui, on se moque de la bonne foi du respectable mexicain. Il apostrophe ensuite les ganaderos: "A quand une corrida avec d'authentiques toros?"



tem40 Le: 29/04/12
Séville 28 avril Aire: Changement
Image aléatoire
Galerie
Recherche