Visiteurs: 185278
Aujourd'hui: 137
 
Durant le seul mois de septembre 2012, les aficionados ont été 150.000 à se rendre dans les arènes françaises, et plus de 2 millions ont assisté cette année à une manifestation taurine.
Hier, moins d'un millier de personnes ont manifesté dans trois villes françaises à l'appel de diverses associations de protection animale qui sont dans le déni du statut juridique de la corrida, autorisée par la loi, confirmée par la jurisprudence de la Cour de Cassation, inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel et reconnue conforme à la constitution par le Conseil Constitutionnel.
Ce statut d'exception culturelle attribué à la corrida est désormais juridiquement irrévocable, et il existe en outre en France un consensus important au niveau de la classe politique, pour laquelle la liberté et la diversité culturelle sont un facteur d'enrichissement de la République.
En outre, selon un sondage IPSOS paru en septembre, 52% des français sont favorables ou pas opposés à la culture taurines, tandis que 63% des habitants des régions taurines partagent cette opinion.
Nier cette réalité et désigner la communauté culturelle des aficionados à la vindicte populaire ne peut qu'aboutir à entretenir des dérives violentes dont l'Observatoire National des Cultures Taurines tiendra pour moralement responsables les associations concernées.





tem40 Le: 22/10/12
Del Alamo s'impose !! Toque y toque
Image aléatoire
Galerie
Recherche