Visiteurs: 119433
Aujourd'hui: 94
Image aléatoire
Galerie
Recherche
 

  

Arènes de Bayonne 2ème corrida des fêtes



6 Toros de R MARGE
12 Piques
Cavalerie Heyral
Manuel Escribano oreille/2oreilles
Daniel Luque oreille/saluts
Thomas Joubert silence/oreille
A l'issue du paseo, une minute d'applaudissements salua la mémoire d'Ivan Fandiño

tem40 Le: 31/07/17



Triomphale alternative pour Javier Marin

Tudela (Navarra), sábado 29 de julio de 2017. Toros de Valdefresno.
Paquirri, oreja y oreja;
Juan Bautista, silencio y dos orejas;
Javier Marín, oreja y dos orejas.
Entrada: Algo más de media plaza.


Aplausos

tem40 Le: 30/07/17
Qui a dit que les personnalités et les politiques s'opposaient à la corrida ?
Lire ci-dessous un article du POINT



Les people et les politiques fascinés par la corrida
Depardieu ou Valls ne cachent pas leur passion pour les courses de taureaux. D'autres sont plus discrets, mais pas moins mordus.
De notre correspondant à Montpellier, Hervé Denyons
Modifié le 20/09/2012 à 13:26 - Publié le 19/09/2012 à 15:37 | Le Point.fr


Si Brigitte Bardot, Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, trois "monstres sacrés" du septième art, viennent de lancer publiquement un appel à l'interdiction de la corrida en France, et ce, alors que le Conseil constitutionnel doit statuer le 21 septembre sur sa légalité, beaucoup de stars, people ou politiques fréquentent régulièrement les arènes. La tauromachie inspire ou fascine d'ailleurs depuis longtemps de nombreux artistes, qui vivent leur passion de façon ouverte ou parfois plus discrète.
Picasso, Cocteau, Ava Gardner, Hemingway ou plus récemment Jean Nouvel, Christian Lacroix, Jean Reno, Christian Clavier, Denis Podalydès, Jean Lacouture, Éric Cantona : beaucoup de célébrités des lettres, des arts ou du spectacle apprécient l'affrontement du matador et du taureau et ne s'en cachent pas. Picasso rêvait d'être picador avant de devenir peintre, puisant son afición dans ses racines andalouses. Christian Lacroix a trouvé la sienne dans ses origines arlésiennes, tout comme le photographe Lucien Clergue, dont une grande partie de l'oeuvre magnifie le combat dans l'arène.
"Rituel sublime"
D'autres y sont venus sur le tard, tels Édouard Baer, Thierry Lhermitte, Gérard Jugnot ou Philippe Caubère. "Je n'aimais pas ça au début, et c'est bien après que j'ai trouvé une réelle beauté et une gravité à ce spectacle qui s'apparente à une sorte de théâtre primitif", explique le comédien.
Certains membres du show-biz hésitent cependant à avouer leur penchant pour la tauromachie et préfèrent rester discrets. Par exemple, Pierre Arditi, Christophe Barratier, le metteur en scène des Choristes, ou Julie Depardieu, dont le père, Gérard, n'hésite pas, lui, à parler de "rituel sublime" et à trouver les arguments des "anti" plus dangereux que les matadors. Il est vrai qu'il fut longtemps un habitué de Nîmes, en compagnie de Carole Bouquet. D'autres aiment davantage la feria que la corrida, sans nier se rendre épisodiquement aux arènes, tels David Douillet, Régine, Victoria Abril.
Et les politiques ?
"C'est quelque chose que j'aime, ça fait partie de ma famille", a clamé Manuel Valls, affichant ouvertement son penchant tauromachique. François Fillon se veut plus discret, mais fréquenta un temps les arènes du Sud-Ouest. Nicolas Sarkozy, sans être aficionado, avait été aperçu à Séville il y a quelques années et apprécie la Camargue et Simon Casas, le directeur des arènes de Nîmes. Alain Juppé ou Henri Emmanuelli, originaires des Landes, sont, eux, de vrais mordus. Ainsi, le Toulousain Dominique Baudis, qui était présent au triomphe de José Tomás dimanche dernier à Nîmes, tout comme le député Alain Marleix, l'ex-ministre communiste des Transports Jean-Claude Gayssot et Michel Vauzelle, le président de la région Paca, ou, dans une moindre mesure, Jean-Michel Baylet ou encore Julien Dray.
Roselyne Bachelot, Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn ne seraient pas insensibles au spectacle. Idem pour Pierre Moscovici, François Loncle, Lionnel Luca, Jean-Marie Le Guen et Jean-Christophe Cambadélis. Arnaud Montebourg n'est pas connu pour fréquenter les combats de taureaux, mais il a déclaré "considérer la corrida comme un art". De leur côté, au moment de la présidentielle, Martine Aubry et François Hollande, sans être aficionados, avaient botté en touche à propos d'une éventuelle interdiction des courses s'ils étaient élus. Enfin, plus surprenant, si la tauromachie n'est guère la tasse de thé des écologistes, Noël Mamère déclare y être favorable, comme nombre d'élus du sud de la France.


 

tem40 Le: 29/07/17
Puerta Grande à Palma pour Padilla, attendu à Mimizan le 19 août



Palma de Mallorca, jueves 27 de julio de 2017.
toros de Marqués de Quintanar.
Juan José Padilla, oreja y oreja con fuerte petición de la segunda y dos vueltas al ruedo;
El Fandi, oreja y ovación;
y Sebastián Castella, ovación y oreja. .

Padilla sortit a hombros aux cris de"Libertad" des aficionados.

tem40 Le: 28/07/17
 «  1  2  3  4  5  6  7 ... 541  542  543  »