Visiteurs: 151635
Aujourd'hui: 91
 

  


Le CTM en voyage: Guadalajara et 2 corridas, l'Escorial, El Valle de los Caidos et Calatañazor typique village du Moyen Age.
Trois jours de "toros y cultura"





Le 25 novembre, le VIIème Festival Flamenco se déroulera à Quito, dans les arènes de Belmonte…

Cette plaza n’est autre que la deuxième arène de Quito, après celle d’Iñaquito où se déroule chaque année la Feria du « Jesús del Gran Poder ». Cette course particulière tient dans le fait que les toreros défilent en portant la Vierge locale non pas à la lumière artificielle, mais à la lueur des lampions. Et cette année, ce festival rendra hommage à Juan José Padilla, une attention qui ne peut que rallier tous les suffrages. Sauf que…

On est à Quito, et bientôt, Finito de Córdoba, Julio Aparicio et Javier Conde accompagneront El Pana pour ce qui devrait être une parodie de corrida depuis qu’il est interdit dans la plupart des plazas en Equateur de tuer le toro en piste. Plus tard, d’autres suivront, notamment quelques figuras, pour la plus importante feria du pays…

Comme je l’ai déjà écrit, il ne faudra pas compter sur moi pour relater ces simulacres de corridas. Et quand je vois les affiches concernant Quito fleurir ici ou là sur le web, au lieu de dénoncer cette ridicule mesure, je me demande si tout le monde a vraiment envie de défendre la corrida !

Si ça continue, à Quito, un jour il ne leur restera que les processions et les cierges ! Avec leurs larmes pour pleurer…

http://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1317:cierges&catid=68:chroniques&Itemid=67

tem40 Le: 03/11/11
Par une décision datée du 25 octobre, le Tribunal Administratif de Paris a rejeté la demande présentée par l'Alliance Anticorrida le 29 juillet dernier, afin d'obtenir du Ministère de la Culture l'annulation de l'inscription de la tauromachie au patrimoine immatériel culturel français, et que soit posée une question préalable de constitutionnalité concernant la légalité de la corrida en France au regard des dispositions législatives. Le Ministère de la Culture et l'Observatoire National des Cultures Taurines ont obtenu satisfaction, le Tribunal Administratif ayant suivi leurs conclusions et débouté l'Alliance de toutes ses demandes. L'Observatoire était représenté dans cette affaire par maître Michel Duffranc et maître Jean Coronat, l'Alliance par un certain Ortega qui manifestement ne possède ni le temple, ni la maîtrise technique du grand Domingo.

http://www.terrestaurines.com/forum/actus/actu.php

tem40 Le: 03/11/11
Une histoire se termine, une autre débute peut-être. Après sept ans d'aventure commune tout au long de laquelle le jeune novillero montois aura fait lever bien des espoirs sous la houlette de son mentor-apoderado, la séparation amiable décidée par Mathieu et Richard est le reflet de leurs différences. Un battant et un lunatique, cela ne peut durer toujours, surtout quand les difficultés rendent la route difficile et qu'il faudrait pouvoir accélérer. Pour Richard, l'aventure continue auprès de Thomas Dufau et des plus jeunes de ses élèves. Pour Mathieu, c'est à lui de décider. Après une saison en dents de scies qui a fait douter ses suporters les plus fidèles, les portes d'une alternative lui demeurent ouvertes chez lui, mais après, tout dépendra de sa capacité à alimenter en lui une révolte intérieure qui cette année lui a probablement fait défaut.

http://www.terrestaurines.com/forum/actus/actu.php

tem40 Le: 02/11/11
Nouvelle série d'articles:Littérature et corrida- Montherlant

tem40 Le: 02/11/11
Envers et contre tous, deux municipalités catalanes font la part belle aux toros…

Alors qu’au 1er janvier 2012, la loi d’abolition va entrer en vigueur en Catalogne, deux îlots de résistance montrent courageusement au créneau pour dire non à cet acte liberticide proclamé par des politicards en mal d’autonomie et de nationalisme.

Enhorabuena aux municipalités de Santa Barbara et Amposta, pour l’exemple, pour leur volonté de ne pas sacrifier les toros au nom de valeurs qui n’en sont pas vraiment, à savoir le rejet systématique de tout ce qui se pratique sur le territoire espagnol. Comme si la Catalogne était indépendante, ce qu’elle n’est pas !

Le plus curieux dans cette histoire, c’est que cette volonté de déclarer les toros en tant que Patrimoine Culturel Immatériel a été approuvée par tous les groupes politiques, y compris Esquerra Unida, le parti le plus favorable à l’abolition ! Comprenne qui pourra…

http://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1315:fuerza-catalunya-&catid=68:chroniques&Itemid=67

tem40 Le: 02/11/11
 «  1  2  3 ... 553  554  555  556  557  558  559 ... 603  604  605  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche