Visiteurs: 151630
Aujourd'hui: 86
 

  


Le CTM en voyage: Guadalajara et 2 corridas, l'Escorial, El Valle de los Caidos et Calatañazor typique village du Moyen Age.
Trois jours de "toros y cultura"





Philippe Wargnier
suspension des fetes de vic c officiel depuis quelques seconde 16 voix pour

A lire aussi: Vic-Fezensac: pas de féria en 2012 et en 2013 - Gers : Ladépêche.fr
www.ladepeche.fr

tem40 Le: 21/09/11
ATTENTION DANGER†!

COMMUNIQUE


La force tranquille du public aficionado face au terrorisme!



La FSTF, qui défend l'Èthique de la corrida et le public aficionado depuis 1910, tient à informer le public, les pouvoirs publics et les médias sur la réalité de la situation actuelle:

A force de proférer mensonges grotesques, insultes violentes et irrespect de la liberté, les groupuscules "animalitaires" oublient leur responsabilité et poussent leurs éléments incontrolables au terrorisme.
Les méfaits de ces quelques personnes se multiplient et la police enregistre de nombreuses plaintes pour: Détériorations de biens publics et privés, menaces de mort, lettres piégées, harcélements, troubles de l'ordre public, atteintes à la liberté du culte, atteintes à la liberté du commerce, agressions, (Voir les récentes affaires de Mimizan et de Nîmes) La liste est longue et laisse stupéfait le public aficionado devant l'ampleur de ces délits (lesquels restent impunis). Aujourd'hui, "la coupe est pleine"!et il est plus que nécessaire de prendre ce mélange explosif en considération.
Dans notre Pays, des millions de gens sont très attachés à leur Culture Tauromachique (sous toutes ses formes), y compris parmi ceux qui ne sont pas aficionados!
Durant ce seul mois de septembre, c'est par dizaines de milliers de personnes que se comptent les spectateurs dans chacune des arènes de Bayonne, de Dax, d'Arles et de Nîmes. C'est le peuple qui fait vivre la Tauromachie et c'est aussi le peuple qui lui a fait traverser l'histoire et ses différents régimes politiques.
Ce public aficionado n'est pas insensible. Il ne vit pas en marge de la société. Il est issu de toutes les couches sociales et il est en accord complet avec la réalité de la vie et de la mort. Son patrimoine culturel, sa passion, son identité et sa liberté doivent être respectées.
Les groupuscules "animalitaires" font de l'anthropomorphisme, ils ne connaissent pas la Tauromachie et colportent un grand nombre de mensonges sur la réalité de la corrida. Ils sont encouragés dans leur provocation par certains médias et par la relative impunité dont ils bénéficient.

Pour plus d'informations sur la Tauromachie, voir le site de l'Observatoire National des Cultures Taurines: http://www.culturestaurines.com

Illustration: la pub provocante de Pamela Anderson. Pour les anmalistes l'homme ou la femme (à plus forte raison) n'ont pas plus de valeurs que des quartiers de viande...

tem40 Le: 21/09/11
Communiqué:
juan bautista


Le club taurin d'EAUZE présentera le film sur JUAN BAUTISTA "une vie de torero", réalisé par Pierre Vidal à la salle d'honneur de la mairie d'Eauze, le vendredi 30 septembre à 21h00. Pierre Vidal sera l'invité de cette soirée et répondra aux questions.

PV Le: 19/09/11
AGRESSIONS


En marge du triomphe de José Tomás qui avait rempli l'amphithéâtre nîmois, les anti taurins ont une fois de plus manifesté leur haine et provoqué des débordements qui occasionneront le dépôt de diverses plaintes.

Les antis radicaux se sont une fois de plus signalés par leur violence à Nîmes où ils ont bénéficié d'une complaisance inacceptable de la part des autorités. À la décharge de ces dernières, le travail de sape du quotidien Midi Libre qui n'a de cesse de banaliser l'escalade à laquelle on assiste est à verser au dossier. Comment, un media responsable, nîmois de surcroît, peut-il laisser passer sans réagir et publier un document de propagande dans lequel on appelle à une manifestation devant "la statue du tortionnaire Nimeño" ?

Est-ce la bévue d'un stagiaire ? N'y-a-t-il plus chez nos confrères aucune hiérarchie dans la rédaction ? A-t-on perdu à Midi Libre la mémoire, la raison et oublié le sens des mots ? En tout état de cause ces propos diffamatoires sont inacceptables, et il faut espérer que la famille de Christian demandera réparation.

Confortés par ce soutien qui devient habituel à Nîmes, les activistes radicaux de la cause anti taurine n'ont donc pas hésité à manifester leur violence aux portes même de l'arène - n'avait-on pas pris d'arrêté municipal le leur interdisant, et, si oui, pourquoi ne l'a-t-on pas fait appliquer ?- en agressant physiquement Françoise Martinez, belle-soeur de Christian Nimeño, qui, sortant de chez elle, a voulu arracher la banderole insultante : jetée à terre, elle aurait été frappée et doit porter plainte aujourd'hui même.

Par ailleurs, les CRS se sont interposés pour éviter un affrontement direct entre Alain Montcouquiol, un groupe d'aficionados et les antis. Si le sujet n'était pas aussi grave, on pourrait être tenté de poser la même question que les indignés madrilènes du tendido 7 : "Qui protège l'autorité ?" Ceux qui provoquent, ou ceux qui sont provoqués ?

Il va malheureusement arriver un moment où déplorer l'inoppérence et la complaisance du système judiciaire en matière de plaintes pour injures, diffamation (les parquets de se saississent pas et laissent aux victimes la liberté d'effectuer des citations directes qui se perdent dans les archives de tribunaux engorgés), vandalisme, voire actes délictueux commis contre les biens et les personnes, ne suffira plus. Car la question est aujourd'hui clairement posée : au nom de quoi permet-on à des marginaux fanatisés de persécuter impunément la communauté des aficionados ?

Faut-il que celle-ci organise sa propre défense pour se faire respecter ? Faut-il aller à l'affrontement pour que l'on prenne conscience de la gravité du problème ? Faut-il réagir à la violence par la violence et nettoyer physiquement le parvis des arènes la prochaine fois que de tels faits se produiront ? Car ils se reproduiront, dans la mesure où le principe de ce terrorisme de rue repose sur le harcèlement permanent et l'escalade à des fins de propagande.




André Viard http://www.terrestaurines.com/

tem40 Le: 19/09/11


C'est par une belle corrida de Toros que s'est achevée cette Feria des Vendanges 2011. D'une présentation supérieure, les six exemplaires de Fuente Ymbro se sont prêté avec plus ou moins de complications aux exigences du toreo moderne. Mais toujours en dégageant beaucoup d'émotion.

A l'issue de la course, Alberto Aguilar et David Mora ont quitté les arènes à dos d'homme. Le premier termine décidément très bien une saison mal commencée. Quant au second, il confirme tout le bien qu'on pense de lui depuis un fameux 19 juin.

Et il y a fort à parier que la prochaine temporada le verra franchir un cap. Et certainement changer de catégorie. Ce n'est pas le brindis de son premier toro à son apoderado actuel Antonio Tejero, qui rassurera ce dernier quant à l'issue de leur future collaboration professionnelle.

ElTico www.corridafrance.com


Fiche Technique :

Six toros de la ganaderia Fuente Ymbro, tous très bien présentés et armés. Tous furent brave et noble à des niveaux differents. Un lot très intéressant.

Entrée : 1/3.

Temps : Alternance de soleil et nuages.

Poids des toros : 529, 559, 542, 554, 535 et 535 kg.

Rencontres avec la cavalerie de Philippe Heyral: 12.

Durée de la course: 2h25.

A noter : David Mora confirmait son alternative. Alberto Aguilar et David Mora sont sortis en triomphe par la porte des cuadrillas. Ricardo Gallardo l’éleveur, reçut une ovation a l’issue de la corrida.

Matias Tejela (Rouge et noir): Ovation / Silence.

Alberto Aguilar (Blanc cassé et or souligné de blanc): 1 oreille / 1 oreille.

David Mora (Bleu turquoise et or souligné de blanc): 1 oreille / 1 oreille.




pierre Le: 19/09/11

tem40 Le: 19/09/11
 «  1  2  3 ... 576  577  578  579  580  581  582 ... 603  604  605  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche