Visiteurs: 160246
Aujourd'hui: 16
 

  

FELIZ ANO NUEVO





Tomas Campos Mimizan 2018. Photo H.Dufaure

Le Club Taurin Mimizannais, son Président et ses membres vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.
Que 2019 soit une année riche de toros, aficion et tolérance.

Rendez-vous le 24 août dans les arènes du Courant





COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE

DU CLUB TAURIN MIMIZANNAIS


http://www.torosenmimizan.fr/articles/articles.php?id=255&cat=8

PHOTOS DE LA SOIREE : http://www.torosenmimizan.fr/gallery/gallery.php?cat=70
Tweets again…
Dimanche, 02 Octobre 2011
A Las Ventas, des milliers de tweets sont descendus des gradas pour défendre la corrida partout où elle est attaquée…

Vous allez me dire, les tweets, qu’es aco ? Etant aussi béotien que vous, je viens de découvrir ça dans une information concernant justement la revendication d’aficionados, en solidarité pour Barcelone. Il s’agit tout simplement de petits papiers - du genre post-it sans la colle ! - sur lesquels sont inscrits des messages, style de ceux qui sont lancés entre autres pour les matchs de foot en Argentine, pour le souvenir que j’en ai. Le genre de truc que tu prépares méticuleusement à l’avance, chez toi, en découpant des feuilles de papier, très chiant au demeurant, avec dans le meilleur des cas la satisfaction de ne pas s’être coupé un doigt !!!

Mais terriblement efficace au niveau du message par son caractère original, sauf qu’à l’analyse, ça ne tombait que sur la tête de convaincus ! Mais ça fait parler, la preuve… Rien que pour ça, on peut considérer que l’opération a été réussie et tout ce qui ira dans ce sens sera répercuté ici. Avec toujours l’espoir, même ténu, que ça bouleverse un peu les choses. Ou du moins certaines consciences…

http://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1252:tweets-again&catid=68:chroniques&Itemid=67




tem40 Le: 03/10/11


Un Front de Libération Vicois (FLV) vient d'être créé à Vic par un groupe de jeunes qui n'acceptent pas que la mairie ait décidé de supprimer les fêtes sur la base d'un vote auquel la plupart de ceux de leur génération n'ont pu participer pour raisons d'études loin de la ville. En fn de semaine, un happening a donc été organisé devant la mairie : au signal lancé par haut parleur - lamarche funèbre - tous les jeunes vicois qui avaient revêtu leurs habits de fête, voire de lumières, se sont effondrés sur les marches de la mairie. Une mort symbolique, suivie d'un revivre réjouissant, toujours en musique. Autres actions du FLV : rebaptiser durant quelques heures la ville de Vic-Fezensac en Vic-Vieux-en-Sac, ou se réapproprier le toro sur les hauteurs de la RN 124 en y inscrivant la phrase culte du Che : « Hasta la victoria siempre ». Une lettre a été bien sûr envoyé au maire, une pétition est lancé, un groupe s'active sur Faceboock, d'où le rendez-vous est déjà lancé à toute la jeunesse gersoise pour venir l'an prochain à Vic pour Pentcôtes, fêter la "non-fête".

http://www.terrestaurines.com/forum/actus/actu.php

tem40 Le: 03/10/11
Pour l'organisation de son nouveau pique-nique taurin, avec toreo de salon à la clé, les amis de Culturaficion ont réalisé une magnifique faena en intoxiquant les furieux abolitionnistes qui étaient venus les insulter la fois précédente. Comme un seul homme, les antis ont foncé tête baissée vers la direction malicieusement indiquée, où ils n'ont bien sûr trouvé personne. Pendant ce temps, les paisibles aficionados parisiens ont profité du beau soleil d'automne pour dessiner des faenas de rêve qui ont fait la joie des passants.

http://www.terrestaurines.com/forum/actus/actu.php

tem40 Le: 03/10/11


Noyés dans les pleurs de Barcelone, usés par les frustrations à venir à Quito, préoccupés de nos querelles internes et vaines, nous en avons un peu oublié Fréjus, cette cause sacrée. Fréjus qui par la décision autoritaire d'un maire "pagnolesque", malgré des engagements réitérés, devrait elle aussi être rayée de la planète taurine; son point le plus à l'Est...
Je sais, Fréjus c'est loin et peu d'entre nous n'y sont allés, mais les plus grands ont fréquenté ces tendidos installés dans le Cirque Romain, Picasso, Cocteau notamment, et des matadors prestigieux y ont défilé: Luis Miguel Dominguin, "El Cordobes" pour ne citer qu'eux. Ce passé, interrompu récemment pour cause de travaux, légitime tout à fait la tradition taurine invoquée par la loi. Il s'agit donc d'une décision capricieuse, d'un déni de justice non seulement à l'égard des habitants, mais aussi de toute la communauté taurine. Une agression supplémentaire et on a vu, à Nîmes, à Mimizan et ailleurs, de quel bois sont faits les anti-taurins...
Souhaitons que le syndrome de Barcelone ne se répète pas : que l'aficion se réveillant trop tard, elle n'ait plus que les yeux pour pleurer et que le mitage progressif de la carte taurine n'ait pas de conséquences irréversibles. C'est le maillage dense de nos arènes, petites ou grandes, qui fait notre force, la disparition de l'une ou de l'autre est toujours une menace.
A Fréjus, une équipe déterminée et active se bat pour le maintien de la corrida. Il faut saluer ce courage et cette détermination. Amis, nous ne vous connaissons pas, mais vous avez notre soutien sans réserve et nous vous souhaitons beaucoup de réussite pour cette expo de photos.
Oui: Siempre toros!

Pierre Vidal
http://www.corridasi.com/news/news.php

tem40 Le: 02/10/11



Malaga.Dans les arènes vieillissantes de la Malageta où je m'asseois sur les gradins déserts, l'école de tauromachie locale propose à ses jeunes membres une séance d'assouplissement pour certains, de toreo de salon pour d'autres.
Perdu au milieu de tout ce beau monde et accompagnant son papa qui supervise quelques exercices, un petit bonhomme haut comme trois pommes cuites, seul dans son coin, a pris une cape pour enfants.
Il joue, comme d'autres jouent au football, lui il joue à la corrida.Son père régulièrement lui demande de se tenir tranquille, mais dès qu'il a les yeux tournés le môme reprend l'étoffe pour dans un style très approximatif donner des passes et des passes à son toro imaginaire.
En revenant chez lui, il agacera papa en lui décrivant sans cesse le triomphe qu'il vient d'obtenir,et les ovations du public qu'il a su mettre debout.
Et quand viendra le temps de fermer les yeux ce petit homme s'endormira en rêvant au toro qu'il rencontrera le lendemain.
PUBLIÉ PAR EL BISON FUTÉ À L'ADRESSE MERCREDI, SEPTEMBRE 28, 2011

http://lamonteraquipleure.blogspot.com/

tem40 Le: 01/10/11
 «  1  2  3 ... 579  580  581  582  583  584  585 ... 611  612  613  »
Image aléatoire
Galerie
Recherche